WC surélevé : comment le choisir pour votre espace sanitaire ?

0
207

Composées d’une cuvette et de son abattant, d’un réservoir et d’un mécanisme de chasse d’eau, les toilettes surélevées se caractérisent par une hauteur d’assise plus élevée. Alors que la hauteur classique est d’environ 40 cm, celle des W.-C. surélevés peut atteindre les 50 cm. Le principal avantage de ce type de toilette est leur accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Leur hauteur facilitant par le passage de la position assise à la position debout. Quels sont les critères pour choisir un WC surélevé ?


Avec ou sans bride ?

Les WC surélevés peuvent être choisis avec ou sans bride. Avant de commander des wc surélevé il faut savoir que sans bride, leur cuvette est alors dépourvue ou presque de rebord intérieur. Cela facilite l’entretien et l’hygiène est optimisée. Lorsque la chasse est tirée, c’est la totalité de la cuvette qui est rincée. Les WC surélevés sans bride sont plus économes en eau. Le seul inconvénient est qu’ils sont plus chers à l’achat.

La consommation d’eau

Dans les logements, un tiers de notre consommation d’eau potable soit un peu moins de 50 litres sur les 150 litres d’eau courante vient des WC. La chasse d’eau représente une bonne partie des « dépenses » en eau pour chaque personne. Chaque qu’elle est actionnée, elle verse entre 10 et 12 litres d’eau. Cela représente une moyenne de 44 litres par jour et par personne. Il serait donc judicieux d’opter pour une chasse d’eau double. Son système permet d’économiser de l’eau lors du fonctionnement de la chasse d’eau. La chasse d’eau double est dotée d’un bouton poussoir qui permet de libérer 3 litres d’eau pour les petits besoins, et un autre 5 à 6 litres, contre 6 à 12 litres pour une chasse d’eau classique. Il est également important de surveiller les éventuelles fuites pouvant survenir aux différentes jointures des WC surélevés. La chasse d’eau double est plus onéreuse à l’achat, mais elle génère toutefois d’importantes économies sur la consommation d’eau. En une année, vous avez rentabilisé votre investissement.


Le type d’évacuation

L’évacuation des WC surélevés peut se faire par le mur avec des WC à sortie horizontale, ou par le sol pour des WC à sortie verticale. Plus facile à installer, la sortie horizontale possède un conduit d’évacuation à l’arrière de la cuvette et se raccorde ainsi au mur. La jonction avec le conduit d’évacuation est réalisée par l’intermédiaire d’une pipe/manchon. Dans le cas d’une évacuation horizontale, la cuve s’emboîte juste sur l’évacuation des eaux usées. L’inconvénient l’évacuation murale très visible et encombrante, ce qui rend le WC moins esthétiques. Le nettoyage à l’arrière du WC s’avère plus compliqué qu’avec un WC à sortie verticale. La sortie verticale est idéale pour les petits espaces dans la mesure où l’évacuation occupe très peu de place, libérant totalement l’arrière du mur. Par ailleurs, elle est cachée. Au moment du montage, vous devrez effectuer le raccordement avant de fixer ces toilettes. Cette installation doit se faire avec la plus grande rigueur pour que l’évacuation soit totalement recouverte par la cuvette.

PARTAGER
Femme au foyer et mère de 2 enfants, je passe mon temps à entretenir ma maison, et à la décorer. Retrouvez donc sur mon blog tous les conseils utiles pour avoir un beau chez-soi !