Travaux de bricolage : comment choisir un saturateur de bois ?

0
284

Si le bois n’est plus très utilisé au niveau des fondations, il est quasi incontournable dans la mise en place des aménagements extérieurs comme la terrasse, la véranda, le balcon, la pergola, le bardage, etc. Pour le sublimer, le protéger et lui garantir une longue durée de vie, il est essentiel de lui réserver un traitement de choix. Le plus pratique est celui au saturateur de bois. Découvrez ici ses avantages et les astuces pour bien le choisir.

À quoi sert un saturateur de bois ?

Entre huile, vernis, lasure et saturateur, le meilleur traitement à apporter au bois est celui du saturateur. Comme l’indique son nom, il a pour rôle de saturer le bois. Il est conçu pour pénétrer le bois jusqu’au refus d’absorption. L’idéal est d’utiliser un saturateur de bois incolore afin de conserver l’aspect neutre et naturel du bois.

Le saturateur permet de traiter, protéger et décorer les supports de bois. Il sert à :

  • teinter les bois et raviver les couleurs d’origine ;
  • garantir une protection contre l’eau ;
  • protéger des taches ;
  • et protéger des rayons ultraviolets et solaires.

Le saturateur de bois est un produit facile à appliquer. Il garantit un entretien facile et sans ponçage.

Quels sont les critères de choix d’un saturateur de bois ?

Si vous optez pour un saturateur pour le traitement de vos bois extérieurs, il est primordial de connaitre les critères de choix.

La fluidité

Il s’agit d’un critère très important pour l’efficacité du saturateur. La fluidité conditionne la vitesse de pénétration et l’efficacité du saturateur. Le saturateur a pour but de saturer totalement le bois. Épais, il aura du mal à pénétrer le bois. Plus le saturateur est fluide, plus sa pénétration dans le bois sera rapide, et plus il sera efficace.

Absence d’essuyage

Un bon saturateur de bois ne nécessite pas d’essuyage. On retrouve sur le marché des saturateurs qui nécessitent d’être essuyés tout de suite après application. Dans ces conditions, vous êtes tenu d’essuyer toute la surface au chiffon après avoir appliqué soigneusement au pinceau les couches de saturateur. C’est une charge de travail supplémentaire que vous pourriez éviter en choisissant un saturateur qui ne nécessite pas d’essuyage.  

Le temps de séchage court

Dans le planning d’application d’un saturateur, l’idéal est de prévoir au plus 3 jours : un jour la préparation du support, un jour pour l’application du saturateur, et un jour pour le séchage complet et la parfaite absorption par le support.

Pour faire simple, un bon saturateur doit pouvoir être appliqué sur une seule et même journée. Il faut un temps de séchage entre l’application des deux couches du saturateur. Avec un saturateur à temps de séchage court, il est possible de finir l’application en une journée. Les meilleurs saturateurs permettent un temps de séchage en 2 heures.

Non filmogène

Un bon saturateur doit être non filmogène. C’est-à-dire que son application ne doit pas laisser de film sur le bois. La présence de film nécessite un ponçage ou un décapage avant les éventuels travaux d’entretien, et cela prend du temps.

Adapté à l’essence de bois

Il ne sert à rien de se procurer un saturateur qui n’aura aucun effet sur le bois à traiter. Sur le marché, on retrouve des saturateurs adaptés à tous les types de bois et des saturateurs adaptés par essence de bois. Avant d’acheter un saturateur, vérifiez qu’il est compatible avec l’essence de bois à traiter.

PARTAGER
Femme au foyer et mère de 2 enfants, je passe mon temps à entretenir ma maison, et à la décorer. Retrouvez donc sur mon blog tous les conseils utiles pour avoir un beau chez-soi !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here