Taille des arbustes : quand et comment ?

0
100

La taille des arbustes est une étape incontournable pour assurer un développement harmonieux, une floraison abondante et un feuillage sain à vos plantes. Pourtant, entre les différentes espèces d’arbustes et les techniques de taille spécifiques pour chacune, il n’est pas toujours évident de s’y retrouver. Dans cet article, nous vous proposons un guide pratique pour tailler vos arbustes en fonction du moment idéal et de la méthode adéquate.

Sommaire

Les raisons de tailler les arbustes

Savoir pourquoi on effectue la taille est important afin de réaliser l’opération correctement. Voici les principales raisons qui motivent la taille :

  • Maintenir une forme équilibrée : la taille permet de contrôler la croissance de l’arbuste et de donner une forme harmonieuse à la plante.
  • Assurer la floraison et la fructification : bien taillés, les arbustes produisent davantage de fleurs et/ou de fruits parce que l’énergie de la plante est répartie plus efficacement.
  • Préserver la santé de l’arbuste : éliminer les branches malades, mortes ou endommagées contribue à prévenir l’apparition de maladies et parasites, ainsi qu’à améliorer la circulation de l’air et la pénétration de la lumière dans le feuillage.
  • Rajeunir les arbustes : la taille permet de stimuler la croissance des branches et feuilles nouvelles pour garder l’arbuste vigoureux au fil des ans.

Les moments propices pour tailler

Découvrons maintenant quand tailler vos arbustes selon leur type :

Taille en fin d’hiver ou début de printemps

C’est notamment le cas pour les arbustes à floraison estivale, dont la floraison se produit sur les rameaux de l’année. Voici quelques exemples d’arbustes concernés :

  • Buddleia (arbre aux papillons)
  • Hibiscus syriacus (althéa)
  • Lagerstroemia (lilas des Indes)
  • Spirée japonaise

Pour ces arbustes, une taille juste avant la reprise de la végétation permettra de stimuler la pousse printanière. L’idéal est de tailler entre février et mars, après les grands froids, pour éviter les risques de gelées tardives qui peuvent endommager les plaies de taille.

Taille après la floraison

Certains arbustes fleurissent sur le bois de l’année précédente et doivent être taillés immédiatement après leur floraison :

  • Forsythia
  • Groseillier à fleurs
  • Hydrangea (hortensia)

Cela permet de ne pas compromettre la floraison de l’année suivante. De plus, cette taille permettra d’éliminer les fleurs fanées et favorisera le développement de nouvelles pousses.

Taille en automne ou hiver

Lorsque les feuilles des arbustes tombent, voici quelques exemples d’arbres qui peuvent être taillés à cette période :

  • Noisetier
  • Bouleau
  • Erable

Même si ces arbres sont souvent caducs, une taille tardive permet d’éviter le stress induit par une taille trop tôt dans la saison, lorsque la sève est encore abondante dans les branches.

Comment bien tailler vos arbustes ?

En fonction du type de plante, différentes techniques de taille seront employées :

La taille de formation

Cette taille a pour objectif de donner une forme harmonieuse à l’arbuste dès son plus jeune âge. Elle se réalise sur les jeunes sujets récemment plantés et consiste surtout à supprimer les rameaux faibles, concurrents ou mal positionnés. Une fois la charpente formée, il convient de passage régulièrement pour maintenir cette forme équilibrée.

La taille d’éclaircie

Elle vise à supprimer les branches qui se croisent, celles situées à l’intérieur de l’arbuste ou celles qui se dirigent vers le sol. Cette taille permet de favoriser une meilleure pénétration de la lumière dans le feuillage et d’améliorer la circulation de l’air, tout en évitant que les branches ne s’emmêlent.

La taille de rajeunissement

Cette opération consiste à supprimer une partie du vieux bois pour aider l’arbuste à retrouver sa vitalité et favoriser l’émission de nouvelles pousses. Il est recommandé d’intervenir par étapes sur plusieurs années pour ne pas perturber l’équilibre de la plante.

Outils et astuces pour bien tailler vos arbustes

Pour réaliser la taille de vos arbustes, voici quelques recommandations :

  1. Choisir des outils adaptés et entretenus : optez pour un sécateur à main pour les petites branches, une scie d’élagage pour les plus grosses branches et un ébrancheur pour les branches d’un diamètre intermédiaire. Veillez à ce que vos outils soient toujours bien affûtés et propres pour éviter la contamination par des maladies.
  2. Tailler en biseau : cela facilite l’écoulement de l’eau et limite les risques d’infections et de maladies.
  3. Éviter les tailles trop sévères : une taille trop importante peut occasionner des dégâts irrémédiables ou fragiliser votre arbuste face aux parasites et maladies. Si nécessaire, préférez des tailles progressives sur plusieurs années plutôt qu’une taille drastique en une fois.
  4. Éviter de tailler par temps humide : cela peut favoriser la propagation de maladies. Privilégiez les journées sèches et ensoleillées pour effectuer vos tailles.

Enfin, n’oubliez pas que chaque espèce d’arbuste a ses particularités et il est essentiel de bien se renseigner avant de réaliser la taille. Pour aller plus loin dans l’apprentissage de cet entretien indispensable, explorez ce lien où vous trouverez d’autres conseils adaptés à vos arbustes préférés.

PARTAGER