Suspension en rotin : comment choisir la vôtre ?

0
347

Les luminaires occupent une place importante dans la déco intérieure. Ils apportent de l’esthétique et un éclairage dans l’espace dans lequel elle est installée. Parmi les types de luminaires proposés sur le marché, les suspensions sont celles qui retiennent le plus l’attention des amateurs de décoration. Ces accessoires décoratifs existent, eux aussi, en plusieurs types, mais celui qui se démarque le plus est la suspension en rotin. Pour choisir celle qui répond à vos besoins, il faudra quand même prendre en compte un certain nombre de critères.

Sommaire

L’usage que vous souhaitez faire de votre suspension en rotin


Lorsque vous souhaitez choisir une suspension en rotin, il est important de tenir compte de l’utilisation que vous souhaitez en faire. Doit-elle servir d’éclairage supplémentaire ou principal dans la pièce où elle sera installée ? Si elle est destinée à servir d’éclairage d’appoint, il est préférable qu’elle ait une faible luminosité. En revanche, en tant qu’éclairage principal, il faut penser à une luminosité plus intense.

Une suspension en rotin avec une luminosité intense peut convenir pour un bureau ou pour être placée au-dessus d’un plan de travail.

Par ailleurs, vous pouvez opter pour une suspension en rotin naturel pour créer une ambiance attrayante dans votre maison. Il est également possible de choisir une solution d’éclairage intérieur réglable. Une telle suspension peut servir à la fois d’éclairage principal et secondaire.

Idéalement, choisissez une suspension équipée d’ampoules fluocompactes ou halogènes économiques. En effet, quelle que soit l’utilisation prévue de l’accessoire, son éclairage doit être doux.

Les caractéristiques de l’espace dans lequel la suspension sera installée

Il faut aussi prendre en compte les caractéristiques de l’espace où votre suspension en rotin sera placée. Concrètement, voici quelques éléments dont vous devriez tenir compte.

Les dimensions de la pièce

Pour une surface de 10 m², la suspension en rotin doit avoir un diamètre compris entre 30 et 40 cm. Si la surface fait entre 10 et 15 m², son diamètre est compris entre 40 et 45 cm. Une suspension de 40 à 45 cm convient pour une surface de 15 à 20 m². Au-delà de cette superficie, un plafonnier de 60 cm de diamètre est recommandé.

La hauteur sous plafond

Pour installer une suspension en rotin, la hauteur sous plafond doit être d’au moins 2,5 m. Respecter cette hauteur garantit une harmonie avec la décoration intérieure. En général, la distance entre la suspension et le plafond varie de 40 à 50 cm. Dans des pièces comme le salon, la cuisine et la chambre à coucher, le luminaire doit être situé à une hauteur minimale de 2,15 m par rapport au sol.

Pour éclairer une table à manger, la suspension doit être à une hauteur de 1,60 m. Si vous souhaitez l’utiliser comme lampe de chevet, mettez-la à chaque côté du lit, à 50 cm au plus.

Choisir une suspension en fonction de la déco intérieure

Les caractéristiques de votre suspension en rotin, notamment sa forme et son style, doivent s’harmoniser avec la décoration de la pièce dans laquelle elle sera installée. Vous pouvez choisir parmi des suspensions de diverses formes :

  • Les suspensions allongées ;
  • Les suspensions en boule ;
  • Les suspensions doubles.

Les suspensions allongées conviennent mieux à la cuisine. Les modèles en boule s’intègrent quant à elles à la décoration du salon.

Pour ce qui est du style, vous pouvez opter pour un modèle scandinave afin d’apporter une élégance subtile dans votre espace. Une suspension en rotin vintage peut aussi ajouter du caractère dans l’environnement dans lequel elle est mise. Les suspensions en rotin sont disponibles dans une variété de couleurs : le noir, le bleu et des tons clairs.

PARTAGER
Femme au foyer et mère de 2 enfants, je passe mon temps à entretenir ma maison, et à la décorer. Retrouvez donc sur mon blog tous les conseils utiles pour avoir un beau chez-soi !