Rénover ou déménager : Que faut-il faut prendre en considération ?

0
327

Après quelques mois ou années, certains éléments de votre logement commencent-ils déjà à vous déplaire ? Si tel est le cas, alors vous êtes en droit de vous demander s’il faut déménager ou tout simplement vous lancer dans une procédure de rénovation. Afin de prendre la décision adéquate, vous devrez au préalable vous poser les bonnes questions.

Est-il possible de changer ce que vous n’aimez pas en réalisant des travaux ? Cela aurait-il un sens sur le plan financier ? La rénovation en vaut-elle vraiment la peine ? La réponse dépend de plusieurs facteurs tels que votre logement, vos envies et priorités, votre budget ou encore le marché immobilier. Les informations ci-dessous vous aideront à prendre la bonne décision.

Les coûts des différentes alternatives

Premièrement, vous devez déterminer l’option la plus rentable. Rénovation ou déménagement : dans les deux cas, vous subirez des coûts. Bien évidemment, la rentabilité ne sera pas la même selon le projet. L’idée est alors de prendre en compte toutes les dépenses possibles dans chaque cas de figure afin de les comparer avec précision.

Les frais d’un déménagement


Puisqu’un déménagement implique la vente de votre bien et l’achat d’un autre, certains frais sont à prévoir. Il s’agit notamment des :

  • Commissions des agents immobiliers: si vous recourez à un service complet et si votre acheteur a son propre agent, attendez-vous à une commission d’au moins 6 % du prix de vente. Vous pouvez aussi gérer la vente vous-même, mais cela vous prendra beaucoup plus de temps en général.
  • Frais de déménagement : que vous louiez votre camion et fassiez vos cartons ou optiez pour un service de déménagement tout compris, les frais de déménagement sont incontournables.
  • Réparations mineures en vue de la revente : à ce niveau, il s’agit essentiellement de la peinture, du nettoyage de la moquette, de l’entretien de la pelouse, etc. Il y a toujours quelques retouches et améliorations mineures à faire pour rendre la maison plus attractive. 
  • Coût d’une nouvelle maison : il est fort probable que votre futur logement soit plus coûteux, soit parce qu’il est plus grand, soit à cause de l’inflation. Vous risquez alors de dépenser plus d’argent pour l’acompte et les mensualités du prêt hypothécaire, les frais de notaire, les taxes, etc. Il ne faudra pas aussi oublier les potentielles dépenses liées aux travaux avant l’emménagement et les frais d’entretien généraux par la suite.

Les dépenses de rénovations mineures

Vous devez également procéder à l’estimation des coûts associés à la rénovation. Cette démarche est en général assez facile à réaliser.Il s’agit de définir votre projet de manière précise, puis d’établir un budget qui comptabilise toutes les dépenses prévues. N’oubliez pas de prévoir une marge de 10-15 % pour les éventuels imprévus.

Pour des travaux mineurs comme l’installation de volets roulants en rénovation, le calcul du budget est facile. Il suffit de créer votre équipement sur mesure en choisissant les dimensions, le matériau, le mécanisme (électrique ou manuel) ou encore le colori. S’ajoute à cela l’intervention d’un éventuel artisan pour la pose de vos volets roulants et/ou l’adaptation de votre installation électrique pour la pose d’un modèle motorisé.

Vous obtiendrez alors un budget précis pour des travaux minimes qui augmenteront déjà fortement votre confort, l’isolation de votre logement et votre sécurité.

Pour des rénovations de grande ampleurVous envisagez plutôt des rénovations de grande ampleur ? Si vous voulez faire appel à des professionnels, commencez par demander 2 ou 3 devis que vous pourrez comparer.

Que vous souhaitiez effectuez vos rénovations vous-même ou les déléguer, estimez précisément les éléments suivants :

  • Le permis : selon la réglementation en vigueur dans votre région, vous aurez probablement besoin d’un permis pour faire des modifications structurelles, ajouter de la superficie ou mettre à jour la plomberie ou l’électricité. De plus, si vous vivez dans une commune qui réglemente l’apparence extérieure des maisons, il faudra aussi vous renseigner sur les permis et restrictions.
  • Les plans architecturaux : si vous réalisez un projet qui nécessite un permis, vous devez généralement soumettre des plans architecturaux à la ville ou à votre copropriété. Notons ici que ces plans sont payants.
  • Les matériaux : leur quantité et leur qualité peuvent augmenter considérablement le coût de vos rénovations. Décidez donc exactement ce que vous voulez avant le début des travaux. Un changement d’avis en cours de projet vous coûtera encore plus cher…
  • La main d’œuvre : si vous faîtes appel à un professionnel, les coûts de la main-d’œuvre peuvent rapidement s’additionner.
  • Les dépenses supplémentaires : certaines grosses rénovations entraînent des dépenses indirectes, comme des nuitées à l’hôtel (si vous devez quitter temporairement la maison), la location d’un garde-meuble ou des repas au restaurant, car votre cuisine est inutilisable.
  • Les coûts de financement : si vous ne payez pas vos travaux comptant, calculez combien vous coûtera un prêt pour votre projet.

Le marché immobilier

Deuxièmement, il faut étudier le marché immobilier de votre région. Selon son état, il sera plus judicieux de vendre ou de faire des rénovations. Voici quelques démarches à effectuer :

  • Analysez des transactions récentes comparables à la vôtre.
  • Évaluez les qualités de votre maison et son attrait pour les acheteurs. 
  • Discutez avec un agent immobilier pour estimer son prix de vente.
  • Tenez compte de votre quartier et de la valeur de ses logements.

La temporalité

Troisièmement, prenez aussi en considération la temporalité de vos besoins. Que vous souhaitiez déménager ou rénover, ces processus prennent du temps. Il est donc prendre primordial de pouvoir prendre la bonne décision. Pour un déménagement qui implique une vente et un achat de maison, il faut compter de longs mois. Êtes-vous prêt à attendre ? Quel délai avez-vous en tête ?

Et pour des rénovations, la temporalité est plus flexible. Les travaux mineurs peuvent se faire très rapidement, mais un grand projet peut prendre bien plus de temps (avec une échéance souvent incertaine). Dans les deux cas, les imprévus vous laissent peu de prise sur les événements et la temporalité de votre projet. Alors pesez bien le pour et le contre avant de décider si vous allez déménager ou plutôt rénover votre maison.

PARTAGER
Femme au foyer et mère de 2 enfants, je passe mon temps à entretenir ma maison, et à la décorer. Retrouvez donc sur mon blog tous les conseils utiles pour avoir un beau chez-soi !