Rénovation de salle de bain : Comment procéder ?

0
101

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, la rénovation d’une salle de bain ne nécessite pas forcément la mise en œuvre de couteux et longs travaux. Si vous disposez de quelques connaissances en bricolage, vous pouvez en effet procéder vous-même à la réalisation de travaux tels que le changement du revêtement de sol, la réfaction de la peinture ou même le changement de la baignoire. Pour vous permettre de procéder aisément à la rénovation de votre salle de bain, nous vous proposons alors dans cet article des astuces et conseils d’une grande praticité.

Réaliser une bonne planification des travaux

Ça y est, vous êtes enfin prêt à rénover votre salle de bain ! Pour avoir l’assurance d’obtenir au final un résultat qui saura vous satisfaire, il est indispensable de réaliser une bonne planification. Pour ce faire, vous devez commencer par définir vos priorités. Suivant vos exigences, vous devrez prendre en compte des aspects tels que la fonctionnalité, le confort, la facilité d’entretien ou encore la durabilité. Afin de maximiser votre investissement, l’idéal serait de procéder à une rigoureuse planification des travaux. Il faudra pour cette raison :

  • Tenir compte des habitudes et besoins de tous les habitants ;
  • Concevoir un budget fiable.

Tenir compte des habitudes et besoins de tous les habitants

À ce niveau, vous devez dans un premier temps vous appesantir sur le nombre d’occupants de la maison ainsi que sur les besoins de chacun d’entre eux. En effet, plus les occupants d’une habitation sont nombreux, et plus les besoins en équipements et en rangements sont grands. Dans le cas où l’un des habitants présente de spécifiques besoins tels que l’aide à la marche ou un fauteuil roulant, vous devrez également en tenir compte durant la planification des travaux. Pour ce faire, vous pourrez par exemple ajouter des barres d’appui ou encore ajuster tout simplement la hauteur des différents comptoirs.

Vous pouvez aussi installer une cabine de douche intégrale ou une baignoire moderne spécialement conçue pour les personnes ayant une mobilité réduite. Au besoin, l’ouverture de la douche pourra elle aussi être adaptée. En ce qui concerne par ailleurs les habitudes de vie, il est conseillé de porter un accent particulier sur les différents utilisateurs de ladite salle de bain. Cela vous permettra alors de déterminer plus aisément les besoins en équipements et rangements. Si plus d’une personne doit par exemple utiliser cette pièce au même moment, vous serez dans l’obligation d’aménager en conséquence ce lieu et d’y installer deux miroirs et deux lavabos.

Pour une bonne optimisation de l’espace dans la salle de bain, assurez-vous en outre de prévoir des rangements pour des éléments tels que :

  • Les produits capillaires ;
  • Les débarbouillettes ;
  • Le séchoir à cheveux ;
  • Les serviettes ;
  • Les produits de maquillage.

Ainsi, même si l’espace disponible dans cette pièce est assez restreint, vous aurez l’assurance d’y installer sans difficulté vos différents effets. N’oubliez également pas d’accorder une attention particulière à la configuration des armoires ainsi qu’à celle des rangements.

 

Concevoir un budget fiable

Pour la rénovation de votre salle de bain, vous devez bien entendu procéder à l’acquisition de certains équipements. Pour ce faire, il faut disposer d’un budget adéquat. Afin de déterminer aisément la somme dont vous avez besoin, vous devrez déterminer les différents équipements dont vous devez vous doter. Les éléments ci-après devront alors être pris en compte :

  • L’électricité ;
  • La plomberie ;
  • Le meuble-lavabo, le comptoir ou les armoires ;
  • La robinetterie et les lavabos ;
  • Les appareils sanitaires ;
  • La peinture ;
  • Le rangement ;
  • Les accessoires et la décoration.

Pour la mise en œuvre de certains travaux spécialisés, il est préférable de recourir aux services d’un professionnel afin de ne pas commettre d’erreurs.

Il s’agit par exemple des travaux relevant du domaine de l’électricité. Ceci entraine de toute évidence des frais supplémentaires dont il faudra tenir compte durant la réalisation du budget.

 

Réaménager la pièce

Lorsque l’aménagement de cette pièce est bien pensé, les occupants de la maison parviennent à circuler sans aucune difficulté entre les appareils sanitaires et les comptoirs. Pour bénéficier d’une telle fonctionnalité, il est conseillé d’aménager la salle de bain en fonction de plusieurs zones bien définies. Cela vous permettra aussi de répondre aisément à vos goûts et besoins. Lorsque sa division est réalisée de manière adéquate, la salle de bain compte alors les zones ci-après :

  • Une zone pour le bain et la douche : quel que le soit la forme ou le type de baignoire et peu importe que les parties dédiées au bain et à la douche soient séparées, il faut procéder au calcul d’un pourtour facilement accessible d’une longueur de 60’’ au moins. Pour pouvoir entrer et ressortir facilement de la baignoire, il faudra aussi prévoir 30’’ devant cette dernière. N’oubliez également pas d’aménager des tablettes ou une armoire pour le rangement des débarbouillettes, des produits de soins corporels ou des serviettes.
  • Une zone se trouvant autour des toilettes : dans l’idéal, il est préférable que la zone dont il est question ici soit située dans la partie la moins visible de la salle de bain. Pour ce faire, vous pouvez décider de suivre la tendance actuelle en séparant les toilettes du reste de la pièce à l’aide d’une porte, d’une cloison ou de murs. Pour profiter du maximum de confort, il faudra calculer au moins 30’’devant et de chaque côté de la toilette. Il ne faudra bien évidemment pas oublier les rangements pour les mouchoirs et les rouleaux de papier toilette.
  • Une zone autour du lavabo : peu importe le type de lavabo que vous choisissez (lavabo sur colonne ou meuble-lavabo par exemple), il faudra prendre le soin de calculer de part et d’autre dudit lavabo un espace libre de 8’’. Ajoutez par la suite un miroir ainsi qu’un luminaire qui pourra vous offrir l’éclairage qu’il vous faut lors du maquillage, de la toilette du matin ou du rasage. Intégrez par ailleurs un rangement pour vos différents produits de soins, vos tampons démaquillants ou vos débarbouillettes.

Notons par ailleurs que pour une circulation aisée dans la salle de bain, il est recommandé de prévoir au minimum 36’’. Le cas échéant, assurez-vous de ne pas installer une armoire à moins de 36’’ de votre baignoire. Si vous ne touchez en outre pas à la tuyauterie ou à la plomberie, prenez le soin de choisir une douche ou une baignoire pour laquelle le positionnement du drain demeure le même.

 

S’appesantir sur l’éclairage

L’éclairage d’une salle de bain n’est réussi que s’il parvient à s’adapter à la lumière naturelle ainsi qu’aux besoins de toutes les personnes qui utilisent la salle de bain.

Pour cela, vous pouvez par exemple prévoir un éclairage par couches. Autrement dit :

  • Un éclairage spécifique à proximité de la douche et de la baignoire afin d’assurer une excellente visibilité et d’accroitre la sécurité. Lorsqu’il est près du lavabo et du miroir, il facilite aussi la toilette et le maquillage.
  • Un éclairage général que l’on pourra adapter et régler suivant la luminosité naturelle qui ne cesse d’évoluer durant la journée. Pour ce faire, vous pouvez porter votre choix sur les suspensions, les luminaires encastrés ou les luminaires sur rails qui sont équipés de gradateurs.
  • Des luminaires décoratifs pour créer une ambiance plus chaleureuse.

Se lancer dans le choix des matériaux

Comme l’on peut s’en douter, la rénovation d’une salle de bain implique l’achat de divers matériaux et équipements à savoir : les appareils sanitaires, les comptoirs, la robinetterie ou encore le revêtement de plancher. La salle de bain étant considérée comme l’une des pièces les plus utilisées d’une habitation, il est préférable de choisir des matériaux et équipements de qualité afin de s’assurer de leur durabilité. Au nombre des équipements à acquérir, l’on pourra par exemple évoquer :

  • La douche ;
  • La baignoire ;
  • Les lavabos ;
  • Les toilettes ;
  • Les comptoirs ;
  • Les tiroirs et armoires ;
  • La robinetterie ;
  • La ventilation.

La douche

Rectangle, en rond, en coin, carré ou alors avec ou sans toit, le choix vous est offert entre différents types de douches. Le premier élément à vérifier avant d’effectuer un choix demeure l’espace disponible aussi bien pour le transport dans la maison que pour l’installation dans la salle de bain. Pendant qu’une douche modulaire pourra aisément être installée partout, car elle est livrée en différentes pièces que l’on assemble une fois la livraison effectuée, la douche monocoque est de son côté livrée en un seul morceau et ne passe donc pas aisément partout. Si aucune de ces solutions ne vous convient, alors vous pouvez opter pour la construction sur-place de votre douche avec des cloisons de verre et des murs en céramique. 

Hormis le fait qu’elle permet de réaliser diverses fantaisies, cette solution est aussi accessible à la majorité des bricoleurs. En ce qui concerne les modèles des portes de douche, le choix vous est offert entre les portes coulissantes, les postes basculantes, les cloisons simples ou les portes pliantes. Peu importe la solution pour laquelle vous optez, n’oubliez pas de vous assurer que le mécanisme est d’une bonne qualité. Du côté des douches, vous pouvez en outre adopter diverses solutions originales telles que les brumisateurs, les tablettes moulées, les lumières halogènes, les repose-pieds ou les porte-serviettes. Dans le cas où votre salle de bain est assez exigüe, portez votre choix sur un bain qui intègre aussi la douche.

La baignoire

Les baignoires proposées sur le marché ont des formes et dimensions variables. En fonction de vos besoins, vous pouvez opter par exemple pour une baignoire ronde, en alcôve, sur pattes, profonde ou dans un podium. Toutefois, le premier critère de choix d’une baignoire demeure l’espace disponible dans la salle de bain. Notons que différents matériaux pourront vous offrir d’intéressantes caractéristiques. L’un des choix les plus populaires demeure toutefois celui de l’acrylique. Outre ses formes variées, il est en effet facile à nettoyer et garde bien la chaleur. Il ne s’altère également pas au fil des ans. La fonte et l’acier émaillé sont eux aussi assez utilisés. Ils sont moins couteux et ne conservent pas assez bien la chaleur. Si vous tenez en outre à vous offrir un peu de luxe, il faudra jeter votre dévolu sur les bains thérapeutiques ou les bains à remous.

Les lavabos

Ici, le choix vous est offert entre plusieurs options à savoir :

  • Le lavabo traditionnel que l’on pose sur un comptoir ou un meuble. Ce type de lavabo qui n’est pas du tout banal prend de nos jours divers aspects et il est donc possible d’opter pour un lavabo encastré, un lavabo de surface, une vasque ou un lavabo rectangulaire ;
  • Le lavabo autoportant ou sur colonne qui convient surtout aux petits espaces. La tuyauterie est le plus souvent cachée derrière le cache-siphon ou la colonne ;
  • Le meuble-lavabo qui est constitué d’un meuble, du lavabo et dans certains cas de la robinetterie. Son installation est très aisée et il offre aussi des rangements.

Les toilettes

Au fil du temps, les toilettes ont connu une grande évolution. Durant l’aménagement de votre salle de bain, vous pourrez opter pour l’une des toilettes ci-après :

  • Les toilettes monoblocs : grâce à l’absence de joints sur ces modèles, le risque de fuites est assez limité.
  • Les toilettes murales : le réservoir de ce type de toilettes demeure encastré dans les différentes parois du mur. Puisqu’elles sont assez compactes, ces toilettes conviennent parfaitement aux salles de bains restreintes.
  • Les modèles disponibles en deux pièces : il est question ici de toilettes proposées à des prix très attractifs. Ces toilettes présentent aussi l’avantage d’être faciles à transporter.

Les comptoirs

Les comptoirs se déclinent désormais à l’infini dans des textures, matériaux et couleurs divers. Pendant que le stratifié est offert dans différentes textures et teintes et est proposé à un tarif abordable, les carreaux comme la pierre, la porcelaine et la céramique sont beaucoup plus polyvalents et peuvent être agencés suivant d’infinies combinaisons.

Les tiroirs et armoires

Les éclaboussures et l’humidité peuvent rapidement tacher les surfaces dans une salle de bain. Il est donc préférable de se tourner vers des matériaux qui résistent à l’eau et qui peuvent être facilement entretenus. Lorsqu’il est par exemple question des armoires, vous pouvez opter pour des matières comme la mélamine, le verre et le PVC. Les tiroirs étant plus faciles à manipuler que les armoires, n’hésitez pas à les multiplier dans cette pièce. Pour rehausser en outre l’allure des tiroirs et des armoires, prenez le soin de sélectionner les accessoires et poignées de quincaillerie d’une qualité indéniable.

La robinetterie

Pour le lavabo ou la douche, la possibilité vous est offerte de sélectionner le robinet qu’il vous faut parmi de nombreux modèles. Dans tous les cas, il faudra opter pour un robinet qui allie à la fois solidité et qualité. Assurez-vous aussi d’harmoniser les robinetteries de la douche, du bain et du lavabo.

La ventilation

Dans le cas où vous ne disposez pas d’un échangeur d’air dans votre maison, vous pouvez opter pour l’ajout d’un ventilateur dans la salle de bain afin de garantir votre confort grâce à l’extraction de l’humidité.

 

Mise en œuvre des travaux

Une fois que vous avez à votre disposition les équipements et matériaux qu’il vous faut, vous pouvez alors passer à la mise en œuvre proprement dite des travaux de rénovation de votre salle de bain. Pour ce faire, il faudra :

  • Effectuer les travaux d’électricité et de plomberie : durant la rénovation d’une salle de bain, les travaux de plomberie sont en tête de liste des tâches à effectuer. Hormis dans le cas où vous êtes un bricoleur averti, il est recommandé de confier la mise en œuvre de ces travaux à un plombier compétent et expérimenté. De même, laissez un électricien qualifié procéder à la mise en œuvre de tous les travaux relevant du domaine de l’électricité.
  • S’occuper du revêtement de sol et de la peinture : pour la réalisation des travaux de peinture, l’idéal serait de profiter du moment où les armoires, les tiroirs et les appareils sanitaires sont encore absents de la pièce. Cela fait, vous pourrez par la suite passer à la mise en place de la céramique et du couvre-plancher.
  • Mettre en place le comptoir et les armoires : sauf dans le cas où vous avez procédé à l’installation d’un meuble-lavabo, il ne vous restera plus qu’à poser le module de tiroirs et d’armoires ainsi que votre comptoir.

Quelques erreurs à ne pas commettre

Durant la rénovation de votre salle de bain, vous devez aussi faire attention à ne pas commettre certaines erreurs si vous souhaitez disposer à la fin des travaux d’une pièce conforme à vos exigences. Vous devrez donc :

  • Éviter de poser une douche italienne sans avoir pris au préalable le temps de vérifier que c’était possible dans votre salle de bain. Bien qu’elle soit en effet d’une belle simplicité visuelle, ce type de douche cache aussi diverses difficultés techniques. Vous devez pour ce faire vous assurer que vous pourrez encastrer l’ensemble du système à savoir l’évacuation et le receveur ;
  • Condamner entièrement l’accès à la tuyauterie des installations sanitaires. Durant la rénovation, l’on pense en effet au choix d’un beau carrelage, d’une vasque design ou d’un magnifique lavabo, mais jamais à l’éventualité d’une fuite. Pour pouvoir remédier facilement à une fuite d’eau lorsqu’elle survient, il suffit d’installer des trappes d’accès du côté de la robinetterie ;
  • Mal réaliser le choix du revêtement mural : la salle de bain n’étant pas une pièce comme les autres, le choix du revêtement ne doit pas être seulement esthétique. Vous devez pour cela sélectionner un revêtement en mesure de supporter sans difficulté les conditions d’hygrométrie de ce lieu. Le papier peint n’y est par ailleurs pas recommandé, car les vapeurs d’eau peuvent très vite l’endommager et causer son décollement ;
  • Oublier d’anticiper les déplacements durant l’agencement : pour pouvoir circuler aisément dans la salle de bain, il est conseillé de l’agencer avec des meubles qui prennent peu de place, surtout si l’espace disponible est assez restreint.
PARTAGER
Nathalie
Femme au foyer et mère de 2 enfants, je passe mon temps à entretenir ma maison, et à la décorer. Retrouvez donc sur mon blog tous les conseils utiles pour avoir un beau chez-soi !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here