Rénovation de maison : présentation, atouts et pose du parquet flottant

0
267

Il est fort possible que vous ayez déjà entendu parler de parquet flottant surtout si vous êtes en pleine restauration de votre maison. Le parquet flottant est encore connu sous le terme de parquet contrecollé et représente aujourd’hui la moitié des parquets d’intérieur. Cela en fait un sérieux concurrent de l’autre grand type de parquet qu’est le parquet massif. Les raisons de son succès sont dues à ses nombreux atouts, mais aussi à sa facilité de pose. Qu’est-ce que c’est précisément qu’un parquet flottant ? Quels sont ses atouts ? Comment s’installe-t-il ? Et comment se fait son entretien ?

Qu’est-ce que c’est qu’un parquet flottant et quelles sont ses caractéristiques ?

Le parquet flottant ou parquet contrecollé constitue un revêtement de sol fait uniquement de bois ou dont la base est du bois.

Par ailleurs, la couche d’usure d’un parquet flottant est en bois noble. Dans le but de garantir une stabilité dimensionnelle de bonne facture, le parquet flottant est constitué de trois couches. La couche dite d’usure ou de parement est la première de ces couches. Et son épaisseur doit être de 2,5 millimètres au moins. En général, elle est comprise entre 2,5 millimètres et 6 millimètres. La couche de parement est un élément caractéristique fondamental du parquet flottant comme de tout parquet d’ailleurs. En effet, c’est elle qui détermine à la fois la résistance et l’esthétique du parquet.

La deuxième couche du parquet flottant, c’est-à-dire la couche intermédiaire, est la plus épaisse de toutes. Elle joue le rôle de stabilisatrice pour le parquet dans son ensemble. La troisième et dernière couche du parquet flottant et le contreparement. Elle assure la stabilité des lames. Quant à la pose du parquet flottant, elle doit en principe être faite de façon flottante. Et nous y reviendrons un peu plus en détail dans la suite de cet article. Sur Parqueteriefrancaise.fr, vous trouverez des informations détaillées sur les différents types de parquets, dont le parquet flottant. Vous pourrez également y lancer vos commandes de parquet.

Quels sont les types de bois utilisés pour un parquet flottant ?

Nous l’avons déjà dit, le parquet flottant est d’abord et avant tout fait de bois. Mais le type de bois utilisé est de très bonne qualité. Dans la grande majorité des cas, il s’agit de bois noble donc qui n’a rien à envier au bois du parquet massif. Le parquet flottant est également constitué de fibres de bois de densité élevée et retrouvée dans les panneaux HDF. À noter que :

  • la couche de parement du parquet flottant peut être composée de chêne ou de châtaigner. Elle peut être aussi conçue à partir de hêtre, de robinier tout comme d’érable ;
  • la deuxième couche est constituée de bois soit aggloméré, soit latté. Ce bois est très souvent du résineux ou du bouleau ;
  • la troisième couche enfin est constituée d’un bois en résineux.

Quels sont les atouts du parquet flottant ?

Le parquet flottant apparait bien plus avantageux que le parquet massif. Les atouts du parquet flottant concernent :

  • son prix ;
  • sa pose ;
  • sa stabilité ;
  • son entretien ;
  • son esthétique

Le prix

Le prix fait partie des atouts du parquet flottant. En effet, la différence entre ce type de parquet et le parquet en bois massif se remarque déjà au niveau du coût d’acquisition. Pour acheter un parquet flottant, il vous faudra prévoir 15 euros par mètre carré. Dans le même temps, le mètre carré d’un parquet en chêne massif vous reviendra à 39 euros, soit plus du double. Le parquet flottant est donc l’idéal pour celui qui veut rénover sa maison, mais dispose d’un petit budget.

La pose

Parmi les atouts du parquet flottant, figure également sa facilité de la pose. La pose de parquet peut être délicate et il existe plusieurs types de pose. La pose de parquet peut ainsi se faire de façon clouée, de façon collée ou de façon flottante.

La pose clouée est la technique de pose de parquet la plus ancienne. Mais comme elle prend du temps à être réalisée, elle est la plus chère des méthodes. Ce type de pose de parquet se fait en clouant perpendiculairement les lames de parquet sur des lambourdes. Les lambourdes sont des pièces de bois qui sont elles-mêmes clouées de façon perpendiculaire sur des solives (supports de bois). Plutôt de les clouer sur des solives, on peut également préférer coller les lambourdes sur une dalle de béton.

La pose clouée demande un grand savoir-faire et est préconisée pour les constructions ou rénovations de grande ampleur. Aussi, ne se fait-elle qu’avec un parquet en bois massif ou bien un parquet contrecollé de 20 millimètres d’épaisseur au moins.

La pose collée est une autre technique de pose de parquet dont on sert régulièrement pour l’installation des parquets massifs de 10 à 15 millimètres d’épaisseur ou des parquets contrecollés au-dessus d’un chauffage au sol. La pose collée se fait en collant sur une surface plane des lames de parquet. Cette surface peut être une chape de béton, un carrelage, des panneaux de particules ou même un ancien parquet. La pose collée est surtout appréciée pour le bon confort de marche qu’elle offre tout en limitant les bruits de pas.

Enfin, la pose flottante est le type de pose de parquet utilisé pour le parquet flottant. C’est d’ailleurs ce qui s’utilise le plus dans le cadre d’une rénovation. Elle est très simple et peu coûteuse. Concrètement, ce type de pose de parquet se fait par clipsage ou par collage des lames les unes aux autres. L’ensemble ainsi constitué n’est pas fixé au sol et c’est d’ailleurs pour cela qu’on parle de « parquet flottant ». La technique de pose du parquet flottant constitue donc un autre avantage de taille de ce type de parquet.

La stabilité

Les atouts du parquet flottant ne s’arrêtent pas à son prix et sa facilité de pose. Il jouit aussi d’une très bonne stabilité. Comme le parquet flottant est formé à partir de l’agencement de trois couches distinctes, il est bien plus stable que le parquet en bois massif.

L’entretien

Le parquet flottant n’est pas seulement plus facile à poser et plus stable que le parquet en bois massif. Il est aussi d’entretien très facile. Le parquet flottant n’attire pas énormément de saletés ou encore d’acariens. En conséquence, il n’exige pas beaucoup d’effort pour son entretien, au contraire d’une moquette par exemple. Un chapitre entier sera consacré plus bas à l’entretien de parquet flottant.

L’esthétique

Au nombre des atouts du parquet flottant, on peut enfin compter son côté esthétique. Le parquet flottant possède une esthétique de bonne qualité et n’a pas grand-chose à envier sur ce point au parquet massif.

Quels sont les inconvénients du parquet flottant ?

Nous avons parlé des avantages du parquet flottant et nous nous devons de vous parler aussi de ses inconvénients. Ils ne sont pas bien nombreux et les deux plus notables sont les suivants :

  • il ne résiste pas bien à l’humidité ;
  • ses performances acoustiques sont médiocres en comparaison à celles du parquet en bois massif.

Comment préparer l’installation d’un parquet flottant ?

Avant d’installer un parquet flottant, il faut déjà s’assurer que la nature du sol convient bien à ce type de parquet. Il faut que vous disposiez notamment d’un sol à la fois lisse et régulier. Il faut de même que le sol soit d’une propreté parfaite au moment de la pose du parquet. Si votre sol ne répond à aucune des caractéristiques énoncées ci-dessus, rassurez-vous ! Il est toujours possible d’installer un parquet flottant. Mais, pour que cela se fasse :

  • il va falloir procéder à un ragréage. En quoi consiste le ragréage ? Il s’agit de mettre sur une surface maçonnée, un enduit de finition. L’objectif de la manœuvre est de rendre plane la surface ainsi traitée ;
  • il va falloir également procéder à une mise à niveau du sol s’il n’est pas suffisamment régulier, au moyen d’une chape de mortier. La mise à niveau peut par ailleurs se faire en calant le support existant c’est-à-dire en démontant puis remontant le plancher. Pour finir, on peut se servir de feuilles de journal afin de se débarrasser des irrégularités marginales.

Installer un parquet flottant nécessite aussi de bien choisir en amont son parquet. C’est l’endroit où celui-ci doit être posé qui détermine le type de bois. Si vous comptez installer un parquet flottant dans votre salon, vous devrez vous assurer qu’il puisse résister à l’abrasion. Il doit également pouvoir résister aussi bien à la pression qu’au cisaillement. En effet, le salon est un endroit sujet à une fréquence de passage élevée. Son sol sera donc soumis à beaucoup d’impacts tels que ceux des talons ou bien encore ceux occasionnés par le déplacement des meubles.

Vous pouvez en revanche opter pour un parquet de moins bonne qualité pour une pièce moins fréquentée qu’un salon. Seulement, la pose doit pouvoir se faire correctement, quel que soit l’endroit où vous devez installer un parquet flottant. En ce qui concerne le type de bois, vous avez l’embarras du choix. Les principales essences de bois sont le chêne, le hêtre, le châtaignier et l’acacia. De tous les types de bois, le chêne est le plus conseillé en raison de ses qualités (solidité, durabilité, résistance mécanique, pouvoir d’isolation, etc.). Il est par exemple bien plus résistant que l’érable, à l’humidité.

Installer un parquet flottant exige par ailleurs de procéder à sa vitrification. Sans cette dernière, le parquet serait exposé aux projections d’eau, ce qui l’enlaidirait très rapidement. La vitrification lorsque qu’elle est bien faite, permet aussi de vite rénover le parquet lorsqu’apparaissent des tâches ou des rayures.

Comment se fait l’installation d’un parquet flottant ?

Une fois les préparatifs achevés, vous pouvez installer votre parquet flottant. Ce parquet, comme son nom l’indique, n’est pas destiné à être fixé au sol. Sa pose se fait par assemblage des diverses lames au moyen de rainures ainsi que de languettes.

  • La pose des lames se fait à la main et sans qu’on ne se serve d’un marteau. Un marteau pourrait en effet altérer le système de clips.
  • Il est recommandé d’appliquer de la colle en petite quantité aux endroits sensibles.
  • Les lames sont posées rang par rang et dans un sens parallèle à celui de la lumière des fenêtres. De cette façon, il est plus difficile de constater à l’œil nu les différentes imperfections se trouvant sur les lames. Cependant, lorsque la pièce est étroite, il vaut mieux poser les lames dans le sens de ladite pièce.
  • Soyez vigilant lors de la pose de votre parquet flottant ! Et assurez-vous que cela n’empêchera pas votre porte de s’ouvrir et de se fermer comme il faut.

Quelles sont les finitions possibles pour un parquet flottant ?

Dès que l’installation de votre parquet flottant est faite, il ne vous restera plus qu’à procéder à sa finition. Pour choisir la finition de votre parquet flottant, vous devez tenir compte de plusieurs critères. Ainsi :

  • les finitions qui conviennent le mieux à ceux qui sont soucieux de la protection de l’environnement sont les huiles ou vernis écologiques ;
  • pour préserver la santé des habitants des lieux, il faudrait que votre choix se porte sur une finition dégageant peu de formaldéhyde ;
  • vous pouvez également opter pour l’usage d’un vernis en plusieurs couches. Ce type de finition garantit une protection optimale du parquet flottant contre les rayures. Il permet aussi de préserver la teinte du parquet. Il existe trois grands types de vernis : le brillant, le satiné et le mat. Grâce au vernis brillant, vous obtiendrez un effet « miroir » tandis que le mat donnera une apparence huileuse au parquet ;
  • vous avez encore la possibilité d’utiliser de l’huile naturelle pour la finition de votre parquet flottant. Cela lui conférera un aspect naturel et le protégera efficacement contre toute agression extérieure ;
  • si l’huile naturelle ne vous dit pas, il vous sera par ailleurs possible de choisir une finition huilé-cirée. Cette dernière est moins liquide que la finition à l’huile naturelle, en plus d’être plus protectrice. En effet, le cirage renforce la protection du parquet en comblant les pores du bois. L’aspect de la finition huilé-cirée est plus satiné, mais aussi plus patiné que celui de la finition à l’huile naturelle ;
  • une dernière finition possible est celle « durcie aux UV ». Ce type de finition s’apparente à la finition au verni mat et consiste à sécher l’huile appliquée sur votre parquet flottant aux UV. L’intérêt de la finition « durcie aux UV » est de rendre le parquet imperméable aux poussières comme aux taches. Aussi, elle valorise les veinages du bois et permet d’obtenir une surface de parquet d’une grande beauté.

Comment se fait l’entretien du parquet flottant ?

L’entretien du parquet flottant doit se faire avec suffisamment de doigté afin d’éviter de l’abîmer.

  • L’usage de l’aspirateur n’est pas une bonne idée, car il pourrait endommager votre parquet ;
  • Servez-vous simplement d’un balai lorsque vous voulez enlever les poussières se trouvant sur le parquet.
  • Utilisez de l’eau chaude lorsque vous désirez procéder à un entretien du parquet flottant plus en profondeur.
  • Toujours pour l’entretien du parquet flottant, l’emploi d’un savon noir pourrait s’avérer utile pour se débarrasser des tâches rebelles.
  • L’entretien du parquet flottant peut se faire également au moyen du savon de Marseille.
  • Vous pouvez tout aussi nettoyer votre parquet flottant à la vapeur.

Le parquet flottant est un parquet constitué de trois couches que sont la couche d’usure, la couche intermédiaire et le contreparement. Il dispose de nombreux atouts. Il est ainsi peu coûteux. De même, sa pose est facile et c’est un parquet qui jouit d’une bonne stabilité. Le parquet flottant est par ailleurs facile d’entretien et son esthétique ne s’éloigne pas trop de celle du parquet massif. Par contre, le parquet flottant n’est pas résistant face à l’humidité et offre des performances acoustiques de piètre qualité.

PARTAGER
Nathalie
Femme au foyer et mère de 2 enfants, je passe mon temps à entretenir ma maison, et à la décorer. Retrouvez donc sur mon blog tous les conseils utiles pour avoir un beau chez-soi !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here