Remplacer ou installer une porte d’entrée : les étapes à suivre !

0
118

Dans une habitation, la porte d’entrée est non seulement un élément esthétique, mais aussi d’isolement et de sécurité. Si ces critères pour faire le choix de sa porte d’entrée sont importants, la pose de cette dernière doit également être prise au sérieux. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de faire appel à un professionnel pour cette tâche. Cependant, remplacer ou installer une porte d’entrée n’est pas si compliqué que ça pour des personnes qui n’ont pas peur du bricolage. Dans cet article, nous allons vous dire quelles sont les étapes à suivre pour effectuer cette tâche.

Étape 1 : le démontage de la porte existante

Si vous avez décidé de mettre une tierce pour votre porte d’entrée par exemple, alors la première chose à faire est de démonter l’ancienne porte. Ici, vous devez faire attention, car une fois que cette porte sera enlevée, votre entrée sera complètement ouverte. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de commencer ce travail très tôt, question pour vous d’avoir suffisamment de temps pour fixer votre nouvelle porte dans la journée et ne pas vous retrouver le soir avec une entrée sans porte avec tout ce que cela peut causer en termes d’insécurité.

Pour démonter l’ancienne porte, vous devez juste dévisser les charnières. Pour cette opération, il est préférable que vous alliez du bas vers le haut. En procédant ainsi, on n’a pas besoin de tenir la porte équilibrée. Cependant, lorsqu’il faudra retirer la dernière vis, il faudra veiller à bien la caler, question d’éviter qu’un accident survienne. Il est préférable à cette étape de faire appel à quelqu’un pour vous aider. Cette personne va donc caler la porte pour vous permettre de retirer la vis aisément. Cette personne pourra aussi vous aider pour la suite, car une porte d’entrée est un élément lourd.

Installer tout seul une porte peut être très laborieux. Il ne faut surtout pas oublier que le temps vous est compté. Si vous souhaitez garder les poignées et les serrures de l’ancienne porte, vous pouvez alors les enlever. Avant de commencer à démonter votre porte, vous devez vous assurer d’avoir tous les outils nécessaires à la pose de votre nouvelle porte d’entrée. Voici quelques-uns des outils que vous devez avoir :

  • Un mètre ;
  • Un niveau à bulle ;
  • Une visseuse ;
  • Un perforateur ;
  • Une truelle ;
  • Un marteau nylon…

Étape 2 : le retrait du cadrage intérieur

Au moment de retirer le cadrage intérieur de votre ancienne porte, vous devez faire attention à ne pas couper le fil du carillon d’entrée. Pour cela, il faut déterminer là où il se trouve. Vous devez aussi repérer les fils du système d’alarme si jamais vous en avez un. Dans la plupart des cas, ces fils se trouvent en face des charnières.

Avec une scie alternative, encore appelée scie va-et-vient équipée d’une lame à fer et à bois, vous allez couper le cadre de la porte. Commencez par le côté du carillon d’entrée, ensuite l’opposé en partant de la même hauteur. Puisque c’est en haut de la porte, faites bien attention à ne pas couper les fils de votre système d’alarme.

Vous allez ensuite retirer le cadrage du bas, du haut ainsi que des côtés. Pour cela, vous allez vous servir de la barre plate, on l’appelle encore pied de biche. Cette opération n’est pas aussi difficile que certains le pensent.    

Étape 3 : le nettoyage et la préparation de l’ouverture

Une fois que vous avez retiré votre ancienne porte et son cadrage intérieur lorsqu’il s’agit d’un remplacement, il faut maintenant nettoyer l’installation pour qu’elle puisse accueillir votre nouvelle porte d’entrée. À l’aide de votre scie électrique, vous allez alors découper les morceaux de bois ou les résidus qui sont restés accrochés. Il faudra par la suite poncer les parois de façon à rendre l’ouverture comme neuve. Pour enlever les résidus ainsi que toute la poussière, vous allez vous servir d’un aspirateur atelier. Un aspirateur domestique pourrait causer des dommages à votre ouverture.

Étape 4 : l’installation du cadre

Pour l’installation du cadre, vous devez vous assurer que celui-ci adhère parfaitement au trou qui a été laissé par la porte et le cadre que vous venez de retirer. Commencez par installer des cales en face des charnières, au niveau des pentures. Servez-vous des bardeaux larges mesurant un pouce et demi, il est plus aisé de travailler avec ces derniers.

Tenez votre niveau dans votre main pour vous assurer que le cadre est aussi droit qu’il le faut. Faites cette vérification sur le côté et à l’extérieur. La vis de chacune des charnières doit être remplacée par une autre vis mesurant 3 pouces et demi. Vous devez commencer ce vissage par le haut du cadre. Vous aurez beaucoup plus de facilité à l’ajuster comme ça. Dans le cas où un coupe-froid couvre les vis de penture, redressez-le et faites un trou avant de mettre la vis. Ainsi, la vis ne sera pas à découvert et le coupe-froid gardera alors son efficience. Une fois que vous avez fixé toutes les trois vis, il faut donc mettre tout à niveau.Une fois que vous avez tout mis en place, mettez alors des vis de 3 pouces et demi à la place des secondes vis de chacune des charnières.

Vous aurez peut-être besoin de mettre d’autres cales, ceci vous facilitera davantage le travail.

Étape 5 : l’installation de la porte dans le cadre

Une fois que le cadre est en place, installez maintenant la porte. Dès que vous l’avez fixée, ouvrez et fermez-la à plusieurs reprises, question pour vous de vérifier son efficacité, car rappelons-le, votre porte d’entrée est en quelque sorte la barrière de sécurité de votre domicile. Si vous constatez que votre porte s’ouvre et se ferme aisément, vous pouvez alors poursuivre le travail sans souci.

Pour la suite, vous devez installer des cales à quelques endroits. Mettez-les entre le cadre et la charpente et ensuite au niveau des pentures ainsi qu’au niveau des coins inférieurs et supérieurs. Vérifiez par ailleurs que la distance qu’il y a entre le cadre et la porte est la même à tous les niveaux. Si tel est le cas, le coupe-froid aura de meilleurs résultats, et vous fermerez votre porte aisément.

Vous devez aussi solidifier le cadre. Pour le faire, remplacez les vis de gâches par des vis de 3 pouces et demi. Si cela est possible, vous pouvez fixer des vis que vous cacheriez soigneusement derrière le coupe-froid. Cette étape est très importante et ne doit pas être accomplie à la va-vite ; vous devez prendre tout le temps qu’il faut.

Une fois que la porte est bien fixée ainsi que toutes les vis nécessaires, vous devez alors installer les fils de l’alarme ainsi que ceux du carillon. Par la suite, fixez la poignée et la serrure de votre porte.

Étape 6 : l’isolation

Après l’installation de la porte, on passe alors à la phase de l’isolation. Pour cette opération, vous allez vous servir de l’uréthane à faible expansion. Vous allez alors obstruer les fentes de la porte de l’intérieur vers l’extérieur. Vous allez alors poser jusqu’à trois couches, pour vous assurer que l’air ne passera pas et conserver la chaleur. Pendant que vous calfeutrez, enlevez l’uréthane qui déborde au fur et à mesure. Dès que tout a séché, vous pouvez vous servir d’un couteau tout usage pour couper ce qui excède.

Il peut arriver que l’espace qui se trouve entre la boîte de porte et le mur extérieur soit supérieur à un quart de pouce. Si jamais c’est le cas, vous n’aurez qu’à mettre une moulure d’aluminium en haut ainsi que sur les côtés. Ceci permettra non seulement de boucher cet espace, de dissimuler l’uréthane que vous avez utilisé, mais aussi de réaliser une finition de haute qualité.

Pour ce qui est du choix de la moulure, vous pourrez prendre un « J » ou « L » en aluminium. Vous devez le fabriquer vous-même ou le faire concevoir par une personne qui a une plieuse d’aluminium. Avant de mettre la moulure, faites glisser un morceau de bois derrière ; ce dernier doit avoir une dimension adéquate. Cette opération a pour but de renforcer la solidité de la moulure.

Par la suite, vous n’avez plus qu’à mettre des clous, d’abord sur les côtés et en haut par la suite. Pour des raisons d’esthétique, il serait mieux de clouer à des endroits que vous comptez recouvrir par l’uréthane. Par la suite, procédez alors à l’installation de la moulure d’aluminium.

Pour finir, vous n’avez plus qu’à mettre le calfeutrant. Vous pouvez vous servir d’un de type Flextra. Une fois que vous avez mis les doigts dans une eau savonneuse, passez au lissage et attendez 48 heures pour mettre la peinture. Pour boucher les trous dans la maçonnerie, vous pouvez vous servir du mortier ; ensuite vous laissez sécher.   

Si jamais il arrive que le cadre et le mur intérieur ne soient pas au même niveau, vous pouvez vous servir d’un morceau de bois ayant une largeur de ¾ de pouces. Cette pièce de bois doit de préférence, être en pin. Servez-vous d’une aiguilleuse pour fixer ce morceau de bois et installez par la suite le cadrage intérieur sur le haut ainsi que sur les côtés.

PARTAGER
Nathalie
Femme au foyer et mère de 2 enfants, je passe mon temps à entretenir ma maison, et à la décorer. Retrouvez donc sur mon blog tous les conseils utiles pour avoir un beau chez-soi !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here