Rafraîchisseur d’air Vs climatiseur : Lequel installer chez soi ?

0
622

La chaleur étouffante, on ne parvient en général à la supporter qu’à la piscine ou à la plage. Mais, que faire alors si les températures caniculaires commencent à s’imposer jusque dans nos domiciles ? Faut-il forcément se résigner à procéder à l’acquisition d’une unité de climatisation, avec tout ce que cela implique en termes de coût à l’achat et à l’usage ? Heureusement, les alternatives ne manquent pas de nos jours. Certaines sont même très viables, en fonction de la région dans laquelle on se trouve. Le rafraîchisseur d’air fait bien évidemment partie des solutions les plus prisées par ceux qui souhaitent réduire au maximum la chaleur présente au sein de leur maison. Dans cet article, nous passons en revue les avantages et les inconvénients de cette alternative pour vous aider à faire un choix éclairé. Une comparaison sera également faite entre les climatiseurs et les rafraîchisseurs d’air.

Climatiseur vs rafraîchisseur d’air : le point sur les modes opératoires

Si ces deux appareils sont conçus dans le but principal de refroidir une maison, ils le font de manière très différente. Nous vous présentons ci-dessous un petit aperçu du fonctionnement de chacun de ces appareils.

Le climatiseur

Un climatiseur est un appareil qui affiche la plupart du temps une forme rectangulaire. Il aspire l’air chaud, le refroidit, expulse la chaleur à l’extérieur et souffle l’air froid au sein de la pièce où il a été installé. Pour un bon fonctionnement, cet appareil mobilise un serpentin de condensation ainsi qu’un tuyau d’évacuation. Pendant que le serpentin se charge de refroidir l’air, le tuyau d’évacuation assure quant à lui l’expulsion de la chaleur. L’air refroidi qui est généré se propage par la suite au sein de l’espace de vie et procure de ce fait aux habitants de la maison, le soulagement dont ils ont besoin lorsque la chaleur devient problématique. Cet air refroidi circule par ailleurs dans toute la maison pour finalement revenir dans l’unité de conditionnement d’air afin d’être à nouveau refroidi. Ce processus se répète jusqu’à ce que la température souhaitée soit atteinte ou que l’appareil soit éteint.

Le rafraîchisseur d’air

Parfois appelé refroidisseur par évaporation, le refroidisseur d’air est quant à lui un appareil qui embarque des tampons imbibés d’eau grâce auxquels il parvient à refroidir l’air. Il fonctionne comme suit : un ventilateur aspire dans un premier temps l’air chaud dans l’appareil. Cet air chaud est par la suite envoyé à travers une série de tampons qui permettent de faire évaporer le liquide. L’air ressort alors plus frais qu’il ne l’était lorsqu’il est entré dans l’appareil. Le processus d’évaporation fonctionne en outre de la même manière que si l’on imbibait la peau d’eau froide par une journée chaude.

Quelles sont les différences en matière de performance ?

Si les climatiseurs tirent l’humidité de l’air, les refroidisseurs par évaporation refroidissent l’air avec l’effet inverse, tout en ajoutant de l’humidité à l’air qu’ils expulsent. Le ventilateur fait également circuler l’air en continu, créant ainsi une légère brise. Cela entraine alors la création d’une sensation de fraîcheur qui est de toute évidence la bienvenue durant les périodes de forte chaleur.

Les meilleurs climats pour les rafraîchisseurs d’air 

Dans une zone à circulation fermée et continue telle qu’une maison ou un bureau, il est préférable d’opter pour l’installation et l’utilisation d’un climatiseur. Puisque les appareils de ce type permettent de refroidir l’air tout en déshumidifiant la pièce, ils fonctionnent très bien dans les environnements humides. L’air sera en effet plus respirable dans une pièce dont l’humidité a été réduite. Cela fait alors du climatiseur, le meilleur choix à effectuer pour toute personne qui vit dans une zone assez humide. Il est également important de garder la zone fermée. Utiliser un climatiseur dans votre garage par exemple, ne sera donc pas une bonne idée, dans la mesure où la pièce n’est pas complètement isolée. L’air refroidi va simplement dériver à l’extérieur, ce qui n’est de toute évidence pas l’effet recherché.

Pour ceux qui vivent par ailleurs dans des environnements secs, un rafraîchisseur d’air par évaporation fera largement l’affaire. Cela est dû au fait que cet appareil renvoie l’humidité dans l’air par évaporation. L’air plus sec absorbera l’humidité fraîche, ce qui se traduira par des températures plus fraîches dans votre environnement. Dans les zones humides, les refroidisseurs d’air par évaporation sont peu efficaces, car l’air est déjà chargé d’humidité. Il n’est pas recommandé d’ajouter plus d’humidité à l’air dans les climats humides, pour ne pas basculer dans une hygrométrie trop élevée qui se traduira par des problèmes d’allergie par exemple. Bien que le refroidisseur par évaporation puisse effectivement refroidir votre maison, il est important de maintenir le taux d’humidité relative de l’air à moins de 50 %.

Quels sont les avantages du rafraîchisseur d’air ?

Cet appareil présente des avantages intéressants aussi bien en matière de coût que d’efficacité. Dans les climats inconfortablement secs, les unités d’évaporation peuvent notamment servir à rendre les conditions plus vivables en remédiant à la sécheresse de l’air. Cela permet non seulement de rendre l’air plus frais, mais aussi de soulager certains des symptômes associés tels que :

Grâce à l’utilisation de cet appareil dans votre maison, vous allez également prévenir de manière efficace la sécheresse et l’irritation des voies aériennes supérieures et de la sphère ORL. Si vous avez un budget limité, un rafraichisseur d’air vous sera bien utile en été si vous ne voulez pas payer une fortune en climatisation.

En résumé, le climatiseur et le rafraîchisseur d’air sont tous les deux des appareils qui permettent de bénéficier de l’air froid chez soi ou dans son bureau, durant les moments d’intenses chaleurs. Ils ont toutefois des modes de fonctionnement bien distincts et ne sont pas à utiliser dans le même type d’environnement. Pour un choix judicieux, il faut donc tenir compte de critères tels que le coût, le climat du lieu où on doit l’installer ainsi que ses besoins spécifiques. Une fois que vous aurez déterminé le type d’appareil qui vous convient, vous pourrez alors vous tourner vers le modèle le plus adapté.

PARTAGER
Nathalie
Femme au foyer et mère de 2 enfants, je passe mon temps à entretenir ma maison, et à la décorer. Retrouvez donc sur mon blog tous les conseils utiles pour avoir un beau chez-soi !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here