Pourquoi le barbecue n’est-il pas mauvais pour la santé ?

0
425
barbecue qui chauffe

Le barbecue peut en fait être très sain ! En faisant griller des fruits et des légumes riches en antioxydants, en optant pour des morceaux de viande maigre, en utilisant des huiles de cuisson à faible taux d’émission de COV et en grillant à des températures plus basses, vous pouvez profiter de toute la saveur du barbecue sans risquer de nuire à votre santé.

Nombreux sont ceux qui hésitent à manger de la viande grillée en raison des inquiétudes liées à sa teneur en amines hétérocycliques (AHC) et en hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), des substances chimiques liées au cancer qui ont été trouvées dans ce type d’aliments riches en protéines. Mais ces substances chimiques se forment généralement lorsque le muscle est cuit à des températures plus élevées.

Sommaire

Mythes et idées fausses sur le barbecue et la santé

Le barbecue est une tradition culinaire mondiale emblématique. Bien que les grillades et le fumage soient de plus en plus répandus dans le monde entier, nombreux sont ceux qui nourrissent encore des idées fausses sur les effets de ces méthodes de cuisson sur la santé, idées qui non seulement sont inexactes, mais peuvent même être préjudiciables si elles sont prises à la lettre.

Mythe : toutes les viandes contiennent des quantités élevées de graisses saturées et de cholestérol.

Vérité : Ce mythe a été perpétué par les régimes à la mode et la couverture médiatique. Bien que certains morceaux de viande contiennent plus de graisses saturées que les morceaux maigres, toutes les viandes fournissent des nutriments essentiels, notamment des protéines qui construisent et réparent les tissus musculaires. Lorsque vous choisissez de la viande, optez pour des produits pauvres en graisses saturées et en sodium, comme le poulet, le porc ou le poisson.

Mythe : La cuisson d’aliments sur un barbecue ou un gril en plein air peut être malsaine en raison de la fumée produite pendant son fonctionnement.

Vérité : Bien qu’il ne soit jamais recommandé d’inhaler une quelconque forme de fumée, la fumée produite par un barbecue ou un gril au charbon de bois est nettement moins intense que la fumée de cigarette.

Le monoxyde de carbone (CO) peut devenir un problème si l’on utilise un vieux barbecue doté d’une cheminée qui limite la circulation de l’air, mais la plupart des grils modernes sont dotés de systèmes conçus pour éliminer ce risque. Lorsque vous allumez des charbons à l’aide d’une cheminée, veillez à respecter tous les protocoles de sécurité nécessaires, tels que le port d’un équipement de protection et une bonne ventilation de la zone.

Des méthodes de cuisson plus saines

brochette sur un barbecue

La cuisson de la viande à haute température (sur un gril par exemple) produit des composés cancérigènes connus sous le nom d’amines hétérocycliques et d’hydrocarbures aromatiques polycycliques, qui peuvent altérer l’ADN des cellules, augmentant ainsi le risque de cancer. Les surfaces carbonisées des viandes grillées semblent être des sources de ces substances chimiques produites lorsque les protéines musculaires interagissent avec la chaleur intense et les flammes.

Toutefois, le fait d’éviter de trop carboniser la viande, de choisir des morceaux de viande plus maigres et d’utiliser des méthodes de grillade indirecte peut contribuer à atténuer les risques pour la santé associés aux aliments (plus d’informations). Les méthodes de grillade indirecte réduisent l’exposition aux flammes qui pourraient créer des composés cancérigènes ; le fait de choisir du poulet sans peau et de couper la graisse visible du bœuf et du porc contribue également à limiter l’exposition à ces composés.

En plus de ces risques pour la santé, une consommation excessive de sel et de graisses saturées dans les grillades peut contribuer à l’hypertension artérielle et à l’hypercholestérolémie. Cependant, avec une planification minutieuse et des techniques de grillades intelligentes, il devrait être facile de déguster des repas plus sains lors de vos barbecues cet été.

Des techniques de grillades intelligentes pour réduire les risques pour la santé

Utilisez un gril qui permet à la graisse de s’écouler dans un récipient pour être récupérée et jetée, afin de réduire les risques de cancer liés aux grillades. Ce faisant, vous pouvez réduire à la fois la consommation de graisses saturées et l’apport en calories des repas grillés.

Griller des légumes et des fruits au barbecue est un moyen efficace de créer des accompagnements plus sains pour les fêtes au barbecue, en ajoutant de la saveur sans calories supplémentaires. De plus, les grillades permettent de préserver les vitamines et les minéraux vitaux contenus dans les légumes à faible teneur en eau, tels que les tomates et les courges !

En ce qui concerne les desserts sains, les ananas grillés ou les fruits à noyau tels que les pêches ou les nectarines sont une délicieuse façon de terminer un repas au barbecue, tout en contribuant à réduire la glycémie et en favorisant la santé des dents et de l’appareil digestif.

Le pouvoir des barbecues à base de plantes

Alors que les barbecues ont tendance à proposer une alimentation riche en viande, de plus en plus de personnes se tournent vers une alimentation végétale – souvent connue sous le nom de flexitarisme ou de semi-végétalisme – pour obtenir de meilleurs résultats en matière de santé, tels que des taux plus faibles de maladies cardiaques, de diabète de type 2 et d’obésité, ainsi qu’une réduction de l’impact sur l’environnement.

Il existe de nombreuses alternatives végétales aux hamburgers et hot-dogs carnés qui peuvent être facilement grillés, offrant ainsi des repas savoureux et satisfaisants qui plairont aux végétaliens, aux végétariens et aux mangeurs de viande.

Pour remplacer les sandwichs au hamburger ou au poulet, essayez quelque chose de délicieusement végétal : des savoureux hamburgers végétariens à base de pois chiches, de quinoa et de patates douces. Vous pouvez également opter pour des brochettes de légumes plus savoureuses, comme des cubes de tofu marinés avec des morceaux d’oignon et de poivron rouge, ou des cubes de tempeh assaisonnés avec des tomates cerises ; ces deux types de brochettes constituent des façons plus saines de profiter des barbecues d’été ! Profitez-en aussi pour utiliser les plantes comestibles que vous cultivez dans votre jardin.

A noter que les simili-viandes ne sont pas recommandées pour la santé, étant composées de très nombreux ingrédients transformés. Préférez faire votre propre galette de hamburger, vous saurez ce qu’il y a dedans.

PARTAGER