Planter un figuier chez soi : Conseils et idées !

0
344

Originaire d’Afghanistan et de Syrie, le figuier représente un arbre fruitier de la famille des Moracées. Malgré ses origines méditerranéennes, cet arbre se développe aussi bien dans des climats moins favorables en raison de ses facultés d’adaptation remarquables. Une fois mis en place, il régalera vos papilles grâce à ses fruits savoureux et ajoutera une esthétique unique à votre jardin ou votre espace extérieur de par sa silhouette élégante. Mais comment planter un figuier chez soi ? Nous vous donnons tous les détails et quelques conseils pratiques pour cultiver cette espèce végétale.

Sommaire

Comment planter un figuier ?


Avant tout, sachez que le figuier se plante normalement en dehors des périodes de grosses gelées. Ainsi, vous pouvez commencer sa culture au mois de mars ou d’avril si vous résidez dans l’une des régions de la moitié nord de la France. Par contre, si vous êtes dans le sud, vous pouvez attendre l’automne pour mettre en place cet arbre. En outre, notez que vous pouvez acheter un figuier en pot ou en racines nues.

Contrairement à la deuxième option, la première méthode vous permet de disposer d’un jeune plant dont les racines sont pourvues de substrat. Par ailleurs, concernant la plantation du figuier, sachez que cet arbre peut être installé de deux manières. Nous vous expliquons chaque solution ici.

Planter en pleine terre

Pour planter un figuier en pleine terre, vous devez suivre les étapes ci-après :

  • Réalisez un trou de 50 cm en tous sens, voire de 80 cm si votre sol est très lourd ou argileux ;
  • Griffez les bords et surtout le fond du trou afin de faciliter le développement des racines de l’arbre ;
  • Placez l’arbre au centre du trou tout en veillant à ce que le collet soit au niveau du sol ;
  • Remplissez le trou avec la terre de votre jardin, mélangée à du sable et du terreau, si cette dernière se révèle trop compacte ;
  • Tassez correctement, puis créez une large cuvette autour du tronc ;
  • Répandez en surface un peu de compost bien décomposé et arrosez copieusement.

Si vous réalisez la plantation en hiver, veuillez buter le pied du figuier et le protéger par un voile approprié dès que les premières gelées s’annoncent. Aussi, pouvez-vous protéger le jeune système racinaire de votre plant du froid en mettant en place un paillis épais au sol.

Planter en bac ou en pot

Les figuiers se développent également très bien en bac. Si vous optez pour ce type de plantation, choisissez un contenant qui mesure au moins 50 cm de diamètre et de profondeur. Une fois le pot trouvé, installez le figuier dans un mélange 1/3 de sable, 1/3 de terreau ou de compost bien décomposé et 1/3 de terre de jardin. Par ailleurs, en hiver, veuillez protéger la motte de terre en enveloppant le bac ou le pot dans un voile d’hivernage.

Dans un autre cadre, sachez qu’un figuier acheté en racines nues doit être planté le plus rapidement possible. Toutefois, vous pouvez très bien conserver le jeune plant si vous n’êtes pas en mesure de procéder à la plantation dans la journée qui suit votre achat. Pour cela, vous pouvez mettre votre jeune figuier dans un récipient contenant de la terre humide ou du terreau afin d’éviter le dessèchement des racines. Ce faisant, le plant peut patienter de nombreux jours avant la mise en terre.

Comment entretenir le figuier ?

Pour une bonne croissance, vous devez accorder à votre arbre une attention particulière. L’entretien du figuier nécessite essentiellement la réalisation des opérations culturales suivantes :

  • Pour la taille : une taille régulière du figuier assure une meilleure production de fruits. La saison et les modalités de cette opération dépendent entre autres de la région et des variétés cultivées. En hiver par exemple, la taille de cet arbre vise à supprimer les vieilles branches qui viennent de fructifier ;
  • La fertilisation : ici, vous pouvez effectuer un apport d’engrais spécial fruitier au printemps, à renouveler en juin-juillet. À noter que le marc à café reste le meilleur fertilisant naturel indispensable pour le développement du figuier. Pour utiliser cet engrais naturel, il vous suffit de le verser au pied de votre arbre puis de l’arroser régulièrement pour qu’il se mélange avec le sol ;
  • L’arrosage : il doit être géré en fonction des conditions atmosphériques (température, vent et pluies). À titre illustratif, en été, vous devez arroser copieusement votre figuier deux fois par semaine, au moins lors de la première année.

Comment bien choisir un figuier ?


Pour bien choisir votre figuier, vous devez prendre en compte certains critères au moment d’acheter cet arbre. Nous vous présentons les éléments à considérer pour vous simplifier la tâche.

La variété et la taille de l’arbre

Le marché regorge d’une multitude de variétés de figuiers. Chacune de ces variétés possède ses propres caractéristiques. Ainsi, vous devez vous renseigner sur les différents cultivars disponibles afin d’opter pour celui qui convient le mieux à vos attentes et à votre climat. Sachez que certains figuiers s’adaptent parfaitement aux régions froides, tandis que d’autres préfèrent des zones chaudes.

La taille de l’arbre constitue également un élément important à considérer lors du choix de votre figuier. Vous devez surtout tenir compte de ce paramètre lorsque vous envisagez d’acheter un figuier en pot. Le plus important ici, c’est de vous assurer que l’arbre à l’âge adulte s’adaptera à l’espace dont vous disposez, et ce, que ce soit dans votre jardin, sur votre terrasse ou sur votre balcon.

L’état de santé du figuier

Avant d’acheter votre figuier, vous devez vous assurer aussi qu’il ne présente aucune maladie ni aucun signe de détérioration. En effet, un figuier qui jouit d’une parfaite santé se développe et croît plus vite dans votre jardin. Si vous optez pour l’achat d’un figuier en pot, vous devez également examiner le contenant dans lequel l’arbre se trouve. À ce propos, assurez-vous surtout que le pot est en bon état. Vérifiez aussi la qualité du substrat qui sert de support à l’arbre. Le substrat doit être en effet bien drainé et riche en nutriments pour permettre le bon développement du figuier.

La disponibilité d’informations

Un autre élément capital à prendre en compte avant d’acheter votre figuier concerne la disponibilité d’informations et de conseils liés aux soins et à l’entretien de l’arbre en question. Autrement dit, lors du choix de ce végétal, vous devez vous assurer de disposer des informations nécessaires pour bien entretenir l’arbre et obtenir beaucoup de figues.

Ainsi, l’idéal serait de vous tourner vers un magasin spécialisé ou un pépiniériste qui peut vous fournir des recommandations ou vous prodiguer des conseils adéquats. Ne négligez pas aussi le prix. À ce sujet, pensez à comparer les tarifs des figuiers de différents vendeurs afin d’acheter votre arbre au meilleur prix.

La garantie et le service de livraison

Il peut arriver qu’après l’achat du figuier et une fois à la maison, vous constatiez des anomalies sur l’arbre. En tenant compte de cela, vous gagnerez beaucoup à acheter votre figuier auprès d’un vendeur qui vous donne la possibilité de retourner ou d’échanger l’arbre en cas de problème.

Par ailleurs, veuillez vous renseigner sur les options de livraison ou de retrait proposées par le pépiniériste ou le magasin si vous ne pouvez pas transporter l’arbre vous-même. Dans ce cas, vous devez vous assurer que votre figuier sera manipulé avec soin et bien protégé durant le transport.

Pourquoi planter un figuier chez soi ?

Investir dans un figuier présente de nombreux avantages. Trouvez alors ci-dessous quelques-unes des raisons pour lesquelles vous devrez acheter et planter cet arbre fruitier chez vous :

  • Profiter des fruits savoureux : avec un figuier dans votre jardin ou votre espace extérieur, vous aurez des figues fraîches et sucrées, qui régaleront vos papilles ;
  • Ajouter une touche de charme à son espace extérieur : grâce à son feuillage dense et ses branches tordues, le figuier confère une touche esthétique unique à n’importe quel espace extérieur ;
  • Favoriser la biodiversité dans son jardin : ceci s’explique par le fait que le figuier attire différentes espèces d’oiseaux et d’insectes. Planté dans un milieu, il participe tout simplement à l’instauration d’un écosystème équilibré et dynamique ;
  • Disposer d’un arbre résistant : le figuier s’adapte à diverses conditions climatiques. Il se développe aussi bien dans les régions chaudes et sèches que dans les endroits froids. De plus, il se révèle peu exigeant en matière d’entretien. Il suffit d’un arrosage régulier et d’une taille légère pour profiter de ses atouts.

Autres informations utiles sur le figuier

Le figuier est un arbre qui a une prédilection pour les sols calcaires et bien drainés. Cependant, il s’adapte aussi à des sols pauvres, compacts et même caillouteux. De même, il s’installe à mi-ombre malgré le fait qu’il affectionne les expositions ensoleillées ou chaudes en raison de ses origines.

D’un autre côté, sachez que le figuier peut atteindre 5 m de hauteur à l’âge adulte. Notez également que, selon les variétés, les parties aériennes de cet arbre risquent d’être atteintes lorsque la température ambiante tourne autour de 10 et 15 ° C. Pour cette raison, il est conseillé de planter le figuier contre un mur exposé au sud ou au sud-ouest. Ceci s’avère d’autant plus important lorsqu’on réside dans une région du nord de la France par exemple.

PARTAGER
Femme au foyer et mère de 2 enfants, je passe mon temps à entretenir ma maison, et à la décorer. Retrouvez donc sur mon blog tous les conseils utiles pour avoir un beau chez-soi !