Planchers chauffants : les normes en vigueur

0
34

Un bon système de chauffage contribue à un meilleur confort de vie, notamment en période de fraîcheur. Le plancher chauffant est l’un des dispositifs existants en la matière. Son utilisation est régie par certaines normes en vigueur qu’il convient de connaître.

Le plancher chauffant : principe

Le plancher chauffant est un système de chauffage par le sol qui fonctionne à basse température. Son principe de fonctionnement est simple. Un isolant posé sur une dalle en béton est chargé d’accueillir les tuyaux de chauffage qui sont recouverts par une chape. Le but de cette dernière est d’assurer une diffusion optimale et homogène de la chaleur au niveau de toute l’habitation. Pour des raisons de sécurité et de conformité aux normes en vigueur, il est recommandé de recourir à des entreprises comme Bonnici, expert depuis 1978 en plancher chauffant de qualité.

plancher chauffant

Zoom sur l’arsenal juridique qui régit l’utilisation du plancher chauffant

On distingue notamment le DUT 65.14 ou norme d’application ainsi que différents arrêtés et décrets.

Le DUT 65.14 ou norme d’application concerne les épaisseurs d’isolants notamment les résistances thermiques qui doivent être respectées pendant la pose du plancher chauffant. Lesdites résistances peuvent varier selon le type de pose. De même, des épaisseurs d’enrobage de 35, 40 mm sont prévues en fonction du niveau de compressibilité de l’isolant et du type de pose. Il y a également la norme européenne EN 1264 ainsi que le cahier des prescriptions techniques qui traite des planchers chauffants.

Quelques textes de réglementation

La pose du plancher chauffant doit être conforme aux arrêtés et décrets relatifs à l’alimentation en eau chaude et en chauffage. On distingue à cet effet :

L’arrêté ministériel du 23 juin 1978 qui régit la norme de basse température

Il est relatif à l’alimentation d’eau chaude et au chauffage au niveau des immeubles d’habitation ou de bureaux recevant du public. La basse température fait référence ici à la température au sol qui ne doit pas dépasser 28 °C.

Selon l’alinéa 2 de l’article 35, il est stipulé en effet ceci : « Les planchers chauffants doivent être conçus et installés de façon que, dans les conditions de base, la température au contact des sols finis ne puisse dépasser 28 °C en aucun point ». De même, la température du fluide qui circule au niveau du plancher chauffant doit être limitée à 50 °C. Le respect de ces deux facteurs assure le fonctionnement du plancher chauffant à basse température.

L’arrêté du 26 octobre 2010, la nouvelle réglementation thermique (RT)

Il est relatif aux caractéristiques thermiques et performances énergétiques des bâtiments neufs et s’applique à tous les permis de construire en zone ANRU (Agence nationale pour la rénovation urbaine) depuis le 28 octobre 2011. En ce qui concerne les autres permis, cette réglementation est en vigueur depuis le 1er janvier 2013. L’objectif de cette norme est de favoriser la baisse de la consommation énergétique et de limiter les risques de surchauffe au sein des bâtiments. Par ailleurs, on distingue également le décret 88-319 du 5 avril 1988 qui est accompagné d’un arrêté de la même date relatif aux installations et caractéristiques thermiques des bâtiments d’habitation.

Vous en savez maintenant un peu plus sur les normes en vigueur concernant l’installation des planchers chauffants au sein de votre habitation. Il ne vous reste qu’à vous tourner vers une solution respectueuse de ces réglementations et normes et choisir des professionnels qualifiés.

PARTAGER
Nathalie
Femme au foyer et mère de 2 enfants, je passe mon temps à entretenir ma maison, et à la décorer. Retrouvez donc sur mon blog tous les conseils utiles pour avoir un beau chez-soi !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here