Isolation des combles : conseils et préparation !

0
470

L’état général de votre maison constitue un facteur important qui détermine la qualité de votre bien-être. Cela est d’autant vrai que la maison est l’endroit où vous passez le plus gros de votre temps et surtout vos meilleurs moments. Avec une maison qui dispose d’une structure solide et des aménagements ingénieusement établis, vous avez l’assurance de vivre dans des conditions optimales et de passer les diverses saisons notamment l’hiver, sans encombre. Ce dernier motif est la principale raison pour laquelle il est important d’isoler vos combles. Avec notre guide complet, apprenez comment renforcer les capacités de votre maison.

La préparation de votre maison

Avant de lancer des travaux de rénovation dans votre maison, vous devez connaître toutes les différentes modalités qui sont impliquées dans l’opération. L’isolation des combles de votre maison est réalisable selon le type de combles que vous possédez.

Les différents types de combles

Il existe les combles perdus et les combles et les combles aménagés. Les combles perdus sont encore connus sous le nom de combles non aménageables ou combles de visite. Ils ne peuvent être transformés en pièce de vie en raison de plusieurs critères tels que la hauteur, l’inclinaison de la pente du toit et la disposition des bois de la charpente.

Avec une hauteur libre moyenne en dessous de 1,80m, une inclinaison du toit inférieure à 30° et des bois de charpente disposés de façon incommodante, l’aménagement des combles est impossible.

Les combles aménagés encore appelés combles habitables ou combles accessibles sont faciles à transformer en pièce de vie. Cette astuce est très pratique quand il s’agit d’agrandir l’espace habitable de la maison. On se retrouve donc facilement avec une nouvelle chambre à coucher, une salle de bain, un atelier, un bureau ou autre.

L’intensité de l’isolation

Une fois que vous connaissez la nature de vos combles, il vous faut déterminer l’intensité ou la performance de l’isolation que vous souhaitez installer. D’un point de vue plus technique, on parle de déterminer la résistance thermique nécessaire pour isoler convenablement vos combles.

Cette opération est le plus souvent réalisée par un expert dans le domaine. Il évalue la résistance thermique en posant une équation en prenant en compte l’épaisseur du matériau à utiliser et de la conductivité thermique qu’il présente. Les combles perdus nécessitent une résistance thermique de 4.5 m².K/W et les combles aménagés 4 m².K/W.

L’isolation de vos combles

Les travaux d’isolation des combles de votre maison représentent un investissement important. Ce dernier vous garantit non seulement de meilleures conditions de vie dans votre demeure, mais constitue une plus-value qui augmente la valeur de la maison. C’est la raison pour laquelle vous devez choisir les bons matériaux pour effectuer les travaux et opter pour les meilleures techniques d’isolation.

Les matériaux nécessaires

Les différents types d’isolants qui sont utilisés pour les travaux d’isolation des combles sont :

  • La laine de verre ;
  • La laine de roche ;
  • Le polystyrène expansé et extrudé ;
  • Le polyuréthane ;
  • L’ouate de cellulose ;
  • Le réflecteur multicouche.

 

La laine de verre présente un aspect souple et elle est naturellement incombustible. La laine de roche favorise une amélioration du confort acoustique et joue un rôle dans la protection incendie. Le polystyrène expansé et extrudé et un matériau léger qui est facile à installer. Il présente une propriété imputrescible et est inflammable, car il est non respirant.

Le polyuréthane est une mousse qui présente de très bonnes performances thermiques, ainsi qu’une bonne résistance aux déchirures. Il est également imputrescible et inflammable, car non respirant. L’ouate de cellulose est utilisée le plus souvent pour l’isolation des combles perdus. Elle est inflammable et parfaitement adaptée pour l’épandage manuel ou mécanique.

Le réflecteur multicouche est un matériau qui se compose à la fois de ouate de polyester, de films réflecteurs et de mousse de polyéthylène. Il garantit une parfaite isolation, ainsi qu’une étanchéité à l’air.

Les techniques d’isolation des combles

Différentes techniques peuvent être utilisées lorsqu’il s’agit de procéder aux travaux d’isolation thermique des combles. Il existe à cet effet, le soufflage, l’épandage, le sarking, les panneaux intérieurs, les rouleaux.

La technique du soufflage requiert l’utilisation d’une machine qui est disposée à l’extérieure et qui insuffle le matériau à l’intérieur des combles. Les avantages de cette méthode sont entre autres une pose plutôt rapide et sécurisée, un très bon confort thermique aussi bien pendant l’été que pendant l’hiver et une bonne adaptation pour les endroits difficilement accessibles.

L’épandage consiste à verser manuellement l’isolant en flocons et à le répartir ensuite avec un râteau. On procède donc à une pose simple qui par ailleurs est idéale pour les petites surfaces que l’on met en rénovation.

On fait recours au sarking, le plus souvent pour une construction neuve ou pour une rénovation complète de la toiture. On plaque l’isolant contre une planche de bois et on la dispose entre la couverture et la charpente. Cette technique s’adapte facilement à toutes les pentes de toiture et présente de très bonnes performances thermiques et phoniques.

La technique des panneaux intérieurs est celle consistant à disposer une couche de panneaux isolants entre les solives. Elle est utilisée aussi bien pour les constructions que pour les rénovations et nécessite une pose plutôt délicate.

La méthode des rouleaux est idéale pour les combles faciles d’accès. On déroule l’isolant sur le plancher, corrigeant ainsi les failles susceptibles de laisser l’air s’échapper. Il est nécessaire de rajouter une seconde couche d’isolant, lorsqu’il s’agit de travaux de rénovation.

L’isolation en termes de coût et d’énergie

Les travaux d’isolation des combles de votre maison sont un véritable investissement. Ce sont en principe les matériaux utilisés et la technique mise en œuvre qui déterminent le coût général des travaux effectués. À ces principaux critères, il faut rajouter le type de surface travaillée, la hauteur et la configuration des combles, ainsi que la zone géographique de la maison.

Les coûts

En comptant également la pose réalisée par un professionnel, le prix peut aller de 20€ à 50€ par m² pour des combles perdus et de 20€ à 80€ par m² pour des combles aménagés.

Certains critères vous permettent toutefois, si vous les respectez, de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% par rapport à l’achat et à l’installation de l’isolation que vous désirez. Vous pouvez par ailleurs isoler les combles de votre maison pour 1 euro grâce à un programme spécial et construit sur mesure.

L’énergie

Les travaux que vous effectuez dans votre demeure nécessitent l’intervention de professionnels compétents. N’hésitez donc pas à payer le prix qu’il faudra, dans l’assurance d’avoir un travail bien fait et une parfaite satisfaction de tous les changements opérés.

Une maison mal isolée vous fait perdre non seulement de l’énergie, mais également beaucoup d’argent. Les failles présentent le plus souvent dans la toiture, les fenêtres et le plancher sont des pièges à air qui laissent s’échapper toute la chaleur produite par vos équipements de chauffage pendant l’hiver et de refroidissement durant l’été.

En faisant isoler vos combles dès maintenant, vous avez l’assurance de profiter au maximum des performances réalisées par vos équipements, quelle que soit la période de l’année. Par ailleurs, vous verrez drastiquement baisser les frais de chauffage et autre énergie, grâce à une isolation qui optimise vos dépenses et vous permet de faire des économies.

PARTAGER
Nathalie
Femme au foyer et mère de 2 enfants, je passe mon temps à entretenir ma maison, et à la décorer. Retrouvez donc sur mon blog tous les conseils utiles pour avoir un beau chez-soi !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here