Installation de sauna à la maison : contraintes, prix et étapes à suivre !

0
86

La pratique du sauna ne date pas d’hier. Originaire de la Finlande, elle remonte en réalité à pratiquement 2000 ans ! Elle s’est progressivement répandue d’abord dans l’Europe du Nord avant de partir à la conquête du reste du monde. La France n’échappe donc pas à cette attirance de plus en plus prononcée pour le rituel du sauna. Et beaucoup de particuliers n’hésitent pas à installer un sauna dans leurs maisons pour profiter de ses nombreux bienfaits. Le sauna, à quoi cela sert-il ? Quels sont les types de saunas ? Quelles sont les contraintes à surmonter pour en installer un chez soi ? Quel budget prévoir pour une installation de sauna ? Quelles sont les étapes à suivre ? Quels sont ses nombreux bienfaits, mais également ses contre-indications ? On vous dit tout dans cet article !

Quels sont les différents types de saunas ?

Il existe quatre grands types de saunas que sont :

  • le sauna classique en appelé sauna finlandais (en référence donc à ses origines) ;
  • le combiné ;
  • la cabine à infrarouges ; et,
  • le sauna en kit.

Le sauna classique est certainement le plus populaire des saunas. Il est constitué d’une cabine en bois dans laquelle sont installés un ou plusieurs bancs. Par ailleurs, un poêle y est disposé. Il peut s’agir d’un poêle électrique comme ce peut être aussi un poêle au feu de bois ou au gaz. Ce type de sauna permet de profiter d’une température pouvant atteindre 100 degrés Celsius.

Le combiné est quant à lui apparu assez récemment. Il se distingue par le fait que la cabine abrite également une douche. De même, il sera possible de se servir du combiné soit comme un sauna, soit comme un hammam. Mais, pour cela, il faudra tout de même mettre en place un poêle spécial capable de propager une chaleur sèche ou une chaleur humide à souhait. Le combiné présente comme atout de permettre l’optimisation de l’espace disponible. Il sera en effet tout à fait possible de se servir au quotidien de la douche intégrée sans pour autant utiliser le sauna.

Le plus moderne des types de saunas est la cabine à infrarouges. Ce sont des rayons infrarouges produits par des radiateurs qui font marcher cette dernière. Ces rayons infrarouges font alors monter la température de la cabine. La cabine à infrarouges ne nécessite donc pas la mise en place d’un poêle pour fonctionner. Il faut en revanche noter que la température à l’intérieur d’une cabine à infrarouges ne dépasse pas les 55 degrés Celsius. Ce qui est bas, en comparaison avec les 100 degrés Celsius d’un sauna classique. Du fait de cette caractéristique de la cabine à infrarouges, elle convient bien à ceux qui ne supportent pas les fortes températures. Ils pourront ainsi jouir des bienfaits du sauna en toute sécurité.

Le dernier type de sauna est le sauna en kit. Il s’agit d’une cabine préfabriquée que vous pouvez monter chez vous par vous vous-même. Si les modèles sont standardisés, il est tout de même possible de personnaliser un sauna en kit. Vous pourrez par exemple choisir le type de bois de même que le type de porte et la décoration intérieure. Bien sûr, il faudra y mettre le prix !

Quel est le bon emplacement pour l’installation d’un sauna à la maison ?

Il est tout à fait possible d’installer des saunas dans une maison (à l’intérieur comme à l’extérieur). Et certains fournisseurs proposent même des saunas extérieurs ou intérieurs avec livraison gratuite. Le sauna extérieur est le plus proche de la tradition scandinave. D’une qualité esthétique exceptionnelle, ce type de sauna demande par contre d’importants travaux. De plus, les zones urbaines n’offrent pas la possibilité à tous ceux qui le désirent de l’installer à l’extérieur. Et, on trouve aujourd’hui sur le marché des cabines de saunas extérieurs parfaitement conçues pour convenir à n’importe quelle pièce d’une maison.

La seule véritable contrainte qui demeure donc désormais en ce qui concerne l’emplacement est la présence d’eau. En effet, afin de jouir du meilleur des conforts possibles, il vaut mieux installer son sauna à un endroit non éloigné d’une pièce d’eau. Le meilleur emplacement est évidemment l’intérieur d’une pièce d’eau.

Quelles sont les contraintes fixées par la loi ?

Par contraintes fixées par la loi, nous entendons les normes et règlementations à respecter. En la matière, sachez que :

  • vous êtes tenu de déclarer préalablement à la mairie, tous travaux d’installation d’un sauna extérieur ;
  • dans le cas où la superficie au sol du sauna extérieur excèderait les vingt mètres carrés, il faudra en plus de la déclaration à la mairie y faire état d’un permis de construire ;
  • vous devez vous assurer que votre sauna dispose des certifications requises. La certification CE est de fait exigée dans tous les États membres de l’Union européenne. Et la certification ETL est encore meilleure, car elle signifie que le sauna est mondialement reconnu.

Quelles sont les contraintes liées au montage d’un sauna ?

Vous devez savoir qu’il vous faut au minimum une hauteur sous plafond de deux mètres pour installer votre sauna.

Cette hauteur dépend bien sûr du modèle de sauna sur lequel vous aurez porté votre choix. De plus, vous devez veiller à ne pas empêcher la ventilation. Cinq à dix centimètres doivent séparer les parois de la cabine et les murs de la pièce dans laquelle vous l’installez. Enfin, pensez à vous informer sur le type de branchement correspondant à votre sauna avant de l’acheter. En effet, tous les saunas ne se branchent pas sur une prise secteur conventionnelle. Certains demandent à être joints à un disjoncteur distinct.

Comment bien entretenir son sauna ?

Le sauna est un endroit à la fois humide et fait principalement de bois. Il importe donc de poser des actions déterminées afin de l’entretenir pour en jouir le plus longtemps possible.

  • La première des mesures à prendre est de s’assurer d’une aération suffisante. De cette façon, vous vous préserverez de la survenance de moisissures dans le bois. Ne gardez donc pas la porte de votre sauna tout le temps close. Gardez-la ouverte lorsque vous ne vous servez pas du sauna pour que ce dernier soit bien ventilé.
  • Pensez à nettoyer régulièrement les bancs de la cabine ainsi que les parois et les sols. Le nettoyage devrait même se faire chaque fois que vous avez fini de vous servir du sauna et après qu’il se soit totalement refroidi. 
  • Un autre geste à faire pour entretenir votre sauna est de préserver la teinte de son bois. Ayez alors à disposition une huile adaptée à votre type de bois et servez-vous-en fréquemment.

Quel budget prévoir pour l’installation d’un sauna à la maison ?

Comme déjà évoqué plus haut, vous pouvez choisir d’installer votre sauna à l’intérieur comme à l’extérieur de votre maison. Théoriquement, un sauna extérieur doit revenir moins cher qu’un sauna intérieur. Pourquoi ? Simplement parce que dans le cas d’un sauna extérieur, vous n’avez pas à vous soumettre aux contraintes d’une pièce qui existe déjà ! Mais dans les faits, les saunas extérieurs coûtent bien plus chers que les saunas intérieurs, car ils sont en général plus grands.

Le prix d’une installation de sauna extérieur est ainsi compris entre 4 000 euros et 15 000 euros. Pour un sauna intérieur, il faudra par contre prévoir entre 1 000 euros et 8 000 euros. Dans le détail :

  • un sauna pliable vous coûtera au moins 100 euros et au plus 150 euros ;
  • un sauna intérieur en kit vaut quant à lui en moyenne 2 450 euros avec un prix minimum de 900 euros et un prix maximum de 4 000 euros ;
  • le prix moyen d’un sauna intérieur classique est de 4 500 euros ;
  • un sauna intérieur avec douche, c’est-à-dire un combiné, vaut entre 3 000 euros et 7 500 euros, soit 5 250 euros en moyenne ;
  • comptez enfin 9 500 euros en moyenne pour l’installation d’un sauna extérieur.

Les prix varient non seulement en fonction du type de sauna et de l’emplacement, mais aussi en fonction :

  • des matériaux à utiliser notamment pour la personnalisation du sauna, le genre particulier de bois choisi (pin, cèdre, peuplier…), ou encore les matériaux servant dans le montage d’une porte et/ou des fenêtres ;
  • des accessoires: pierres chaudes, seau, louche, thermomètre, hygromètre… ;
  • des dimensions: plus le sauna est grand, plus il vous coûtera cher. Ainsi, un sauna à deux places vaut entre 2 000 et 4 000 euros et un sauna à trois places entre 3 000 euros et 5 000 euros. Vous pouvez aussi commander un sauna à cinq places, mais il faudra débourser entre 4 000 et 7 000 euros. Enfin, un sauna à huit places coûte entre 6 000 euros et 10 000 euros ;
  • du type de raccordement électrique: en général, vous devrez disposer d’un disjoncteur de 230 volts au niveau du tableau principal ainsi que d’un récepteur de 230 volts près du sauna.

Quelles sont les étapes à suivre pour l’installation d’un sauna à la maison ?

Pour installer un sauna à la maison, dix étapes sont nécessaires à savoir :

  • le choix de l’emplacement ;
  • l’installation de tous les tuyaux ;
  • le creusement d’un espace ;
  • la pose des planches en bois ;
  • l’isolation de la structure interne ;
  • l’installation d’une paroi externe ;
  • le recouvrement du sauna ;
  • la mise en place du système de chauffage ;
  • l’installation de la première couche de revêtement de sol ; et,
  • la mise en place de la seconde couche de revêtement de sol.

Le choix de l’emplacement

Vous devez dans un premier temps décider de l’endroit où il conviendra de monter votre sauna. Les canalisations tout comme le chauffage et l’électricité doivent pouvoir être aisément accessibles. L’emplacement idéal doit par ailleurs ne pas être proche de l’eau courante ainsi que des végétaux en surplomb.

L’installation des tuyaux

L’installation des tuyaux englobe également la mise en place des fils de même que des conduits de gaz indispensables.

Le creusement d’un espace

Le creusement d’un espace sera nécessaire dans le cas où vous comptez vous servir de pierres de lave pour le chauffage du sauna. Par contre, si vous optez pour un chauffage infrarouge, soyez certain de disposer de suffisamment de puissance pour l’alimentation du dispositif de chauffage.

La pose des planches en bois

Soyez sobre et portez votre choix sur une structure constituée purement et simplement de planches en bois. Il faudra réserver de l’espace pour un point d’aération au niveau du plafond, un autre au niveau du sol et un troisième au-dessus du radiateur. Aussi, assurez-vous d’avoir prévu assez de place pour l’installation des bancs et des fenêtres (si le besoin se faisait sentir).

L’isolation de la structure interne

La structure interne devra être isolée au moyen d’une fibre de verre. De même, pensez à mettre une barrière de vapeur. Celle-ci en gardant la fibre hors de portée de l’humidité assurera sa pérennité.

L’installation d’une paroi externe

La paroi externe de votre sauna doit se situer en dehors du cadre extérieur et mesurer à peu près trente centimètres.

Le recouvrement du sauna

Recouvrez votre sauna de préférence avec du bois simple. L’utilisation de tuiles n’est pas mal non plus. Dans un cas comme dans l’autre, il faudra ne pas obturer le point de ventilation par lequel la vapeur se dissipera.

La mise en place du système de chauffage

La mise en place du système de chauffage ne devrait poser aucun souci à condition de se conformer aux instructions en rapport avec votre choix. Pour le radiateur, n’oubliez pas de prévoir un large espace.

L’installation de la première couche de revêtement de sol

À ce niveau, optez pour des carreaux en céramique. En traversant le dispositif de chauffage, cette première couche agira en tant que récupératrice de l’humidité.

La mise en place de la seconde couche de revêtement de sol

Servez-vous à cette ultime étape de planches non fixées. Cela vous permettra de les enlever quand vous voudrez afin de procéder au nettoyage des carreaux.

Quels sont les bienfaits du sauna sur la santé et le bien-être ?

La pratique du sauna a de nombreux effets bénéfiques sur le bien-être et la santé :

  • elle sert à réduire les tensions nerveuses et à lutter efficacement contre le stress ;
  • elle permet également de réduire la fatigue générale de l’organisme et intervient dans l’élimination des toxines ;
  • elle agit en réduisant les raideurs au niveau des articulations ;
  • elle permet de nettoyer et de purifier l’organisme ;
  • elle rend la peau plus saine et plus élastique ;
  • elle lutte efficacement contre les douleurs musculaires telles que les courbatures et l’arthrose ;
  • elle est par ailleurs une ennemie de la fatigue musculaire ainsi que des crampes musculaires ;
  • elle favorise l’oxygénation des muscles et de l’organisme.

La pratique du sauna agit aussi positivement sur le système immunitaire en permettant une meilleure circulation du sang et une meilleure production de globules blancs. Elle favorise également la respiration et la diminution des risques d’affections cardiovasculaires.

Quelles sont les contre-indications à la pratique du sauna ?

Pour finir, sachez que la pratique du sauna est contre-indiquée en cas de :

  • rétrécissement aortique ;
  • pathologie cardiaque instable ; ou,
  • accident vasculaire cérébral.

N’hésitez pas à consulter un médecin en cas de doute. Et ne prenez définitivement pas de l’alcool tout juste avant une séance de sauna. Autrement, vous vous exposerez à de l’hypotension artérielle et aux troubles cardiaques.

 

Le sauna est encore appelé bain finnois du fait de ses origines finlandaises. Il s’agit d’une petite cabine de bois aménagée pour prendre des bains de vapeur secs. Il existe différents types de saunas allant du classique à la cabine à infrarouge en passant par le combiné et le sauna en kit. Tous sont personnalisables et on peut installer son sauna à l’intérieur comme à l’extérieur de sa maison. Le coût total de l’installation de sauna varie en général entre 1 000 euros et 15 000 euros. Le sauna est particulièrement bénéfique pour la santé en favorisant notamment la détente musculaire et la circulation sanguine.

 

 

PARTAGER
Nathalie
Femme au foyer et mère de 2 enfants, je passe mon temps à entretenir ma maison, et à la décorer. Retrouvez donc sur mon blog tous les conseils utiles pour avoir un beau chez-soi !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here