Extension de maison : Quel type d’agrandissement privilégié ?

0
63

Au fur et à mesure que la famille s’agrandit, il y a un constat que font la plupart des propriétaires de maison : l’espace disponible n’est plus suffisant. Face à une telle situation, bon nombre de personnes ne disposent pas toujours du budget adéquat pour reconstruire l’habitat. De plus, elles ne souhaitent pas toujours se séparer de celui dans lequel elles vivent actuellement. Comment résoudre dans ce cas alors le problème ? Il suffit d’effectuer des travaux d’extension de maison. Cependant, il existe plusieurs types d’agrandissement. Voici lequel choisir selon vos besoins.

L’extension de maison horizontale

Si vous souhaitez créer plus d’espace chez vous alors que la place disponible au sol s’avère importante, le meilleur type d’extension maison à privilégier est celui qualifié d’horizontal. En effet, cette forme d’agrandissement va miser sur la surface constructible existante pour créer la pièce supplémentaire de votre choix. Cette dernière sera développée sur le côté et se situera ainsi donc au niveau de l’une des façades du logement. Selon vos besoins, vous pouvez ériger une extension avec étage ou de plain-pied. De plus, elle peut être non attenante. Dans ce cas, l’extension sera faite dans le prolongement de la maison. Outre cela, il faut retenir que tous les types de matériaux supportent parfaitement cette forme d’agrandissement.

La surévaluation : l’extension verticale de maison

Manquer d’espace au sol sur votre terrain ne constitue absolument pas un frein si vous voulez agrandir votre maison. Dans votre cas, c’est l’extension verticale qui vous permettra d’atteindre votre objectif. Ici, c’est l’espace disponible au-dessus de la maison qui sera travaillée. Concrètement, le toit du logement sera surélevé afin d’ajouter les pièces supplémentaires. Pour effectuer les travaux, vous pouvez toucher à l’ensemble de la toiture ou uniquement à une partie de celle-ci. Tout dépendra en réalité de la configuration des mètres carrés que vous comptez rajouter. Par ailleurs, avant de porter un choix définitif sur ce type d’agrandissement, prenez le soin de vérifier que la construction de base est assez solide. Cela en va de la durabilité de votre extension et celle de la maison toute entière.

Le décaissement

Par décaissement, il faut comprendre extension de maison par excavation. Il s’agit d’un type d’agrandissement où c’est l’espace disponible en dessous de votre logement qui servira à créer les nouvelles pièces. Ce sont donc les fondations de l’habitat qui seront exploitées. Cette configuration d’extension est parfaite si vous ne pouvez opter pour une surélévation ni utiliser l’espace au sol. Même si les deux précédents types d’agrandissement vous sont accessibles, vous pouvez toujours avoir recours à l’extension de maison par excavation, car il possède un côté original. Rares sont en effet les personnes qui l’adoptent. De plus, vous aurez un espace supplémentaire chez vous sans que personne s’en rende compte. Malgré ses quelques atouts, vous devez noter qu’avec le décaissement, vos nouvelles pièces ne pourront pas bénéficier de la lumière naturelle. Il faudra donc suffisamment miser sur l’éclairage artificiel pour combattre l’obscurité le jour.

Avant d’effectuer une extension de maison, il faut penser au coût des travaux, aux matériaux à utiliser puis aux démarches administratives à mener. Pour faire le point à propos de tous ces éléments, vous devez en amont avoir une idée du type d’agrandissement à faire. En ce qui concerne ce paramètre, trois choix sont généralement faits par les propriétaires de maison. Il y a l’extension verticale, celle désignée d’horizontale et la surélévation.

PARTAGER
Femme au foyer et mère de 2 enfants, je passe mon temps à entretenir ma maison, et à la décorer. Retrouvez donc sur mon blog tous les conseils utiles pour avoir un beau chez-soi !