Comment scarifier et fertiliser sa pelouse : nos conseils

0
384
scarifier et fertiliser sa pelouse

L’entretien de la pelouse est une étape essentielle pour avoir un beau tapis de verdure toute l’année. Et la scarification ainsi que la fertilisation du gazon sont deux procédés incontournables. Mais comment bien scarifier et fertiliser le gazon ?

La scarification avant la fertilisation

La scarification consiste à enlever la mousse et le feutre qui s’installent naturellement sur le gazon après quelque temps. Le feutre ou feutrage désigne les résidus et les déchets qui altèrent le gazon originel. Il peut également s’agir des pellicules à base de mousses et de racines enchevêtrées.

Ayant pour principal objectif l’aération de la pelouse, la scarification se déroule en quatre étapes bien précises. Avant de commencer à scarifier, vous devez avant tout penser à tondre la pelouse courte, mais pas trop rase. La hauteur idéale étant de 3 cm environ.

Par la suite, vous devez régler votre scarificateur pour que les couteaux pénètrent à une profondeur d’environ 1 cm. C’est une étape importante, car si les couteaux de votre dispositif s’enlisent trop profondément, ils peuvent déraciner votre gazon. Alors que s’ils sont trop superficiels, ils seront inutiles.

Par la suite, vous devez procéder à la scarification de la pelouse en longueur et en largeur. En effet, il faut bien vérifier toutes les passages de la pelouse pour pouvoir bien les fertiliser par la suite. Pour un meilleur rendu, vous pouvez acheter un scarificateur électrique.

Cela étant, vous pouvez maintenant passer à la semence sur les endroits dégarnis et ensuite à la fertilisation. Vous pouvez alors utiliser des graines de gazon universel ou bien de sursemis. Par la suite, vous pouvez arroser les semis s’il ne pleut pas rapidement.

Si vous ne sentez pas le besoin de faire un regarnissage, vous pouvez faire du chaulage pour équilibrer l’acidité de votre sol. C’est également un entretien vital qui peut se faire régulièrement afin de conserver la beauté de votre gazon.

Sinon, vous pouvez passer directement à la fertilisation de votre pelouse, une étape incontournable après la scarification afin de donner un nouveau souffle au gazon. Servez-vous alors d’un type d’engrais approprié au sol de ce dernier.

Les meilleurs moments pour scarifier le gazon

gazon engrais

La scarification du jardin ne se fait pas n’importe quand. Idéalement, il faut procéder à ce travail minutieux à la fin de l’hiver ou encore au début du printemps. Entre mars et avril, le gazon doit alors être impérativement scarifié.

Pour les terrains bien exposés au soleil, une seule et unique scarification annuelle peut être suffisante pour garder un bel écrin de verdure. Par contre, pour les terrains à l’ombre ou disposant d’un sol relativement acide, la scarification peut se faire deux fois par an.

Effectivement, comme la mousse pousse plus facilement à l’ombre et sur un sol acide, mieux vaut l’enlever avant l’arrivée de l’hiver pour éviter que l’herbe ne s’altère. La deuxième scarification annuelle doit alors se tenir en automne c’est-à-dire entre le mois de septembre et le mois d’octobre.

Sinon, vous pouvez toujours scarifier votre gazon quand vous voulez le renouveler. Dans ce cas, vous devez simplement attendre les beaux jours et la chaleur quand il ne fait ni trop humide, ni trop sec. Il faut que le sol soit assez humide afin de ne pas briser les lames du scarificateur ni retirer facilement la mousse.

Sinon, il est à remarquer que deux à trois ans suivant la plantation de votre pelouse, aucune séquence de scarification n’est à prévoir. En effet, les feutres ainsi que la mousse apparaissent seulement après deux à trois ans.

Quand fertiliser le gazon ?

Comme déjà susmentionnée, la fertilisation doit se faire entre deux à trois semaines après la scarification en question. En effet, puisque le but de la fertilisation reste l’apport en nutriments essentiels à la pousse, mieux vaut le faire quand ces dernières commencent juste à apparaître.

Dans ce sens, vous devez commencer à fertiliser votre gazon au printemps, idéalement à la mi-avril. C’est également durant cette période précise que les besoins nutritifs du gazon sont de plus en plus développés.

Sinon, si vous voulez conserver la verdure et la beauté de votre pelouse tout au long de l’année, vous devez procéder à une seconde fertilisation. Facultative, mais pouvant être bénéfique, cette deuxième fertilisation doit être faite durant le mois de juillet.

Comment bien fertiliser le sol du gazon ?

Il existe plusieurs manières de fertiliser la pelouse afin de la rendre belle tout au long de l’année. Parmi les méthodes les plus pratiquées, il y a le terreautage. C’est un procédé simple qui consiste à étaler une couche de compost ou de terreau ou du mélange des deux d’environ 1 cm sur le gazon.

Le terreautage est la méthode de fertilisation qui contribue à la stimulation de l’activité microbienne du sol. En tant que système de fertilisation, il améliore de ce fait la qualité de ce dernier. Pour maximiser les résultats, vous pouvez sélectionner un terreau de qualité et qui convient à votre sol.

Dans ce sens, si vous avez un sol alcalin, il vous est conseillé de prendre de la terre noire. Les terrains argileux, eux, aiment plus le sable. Pour une terre acide, mieux vaut prendre la terre de jardin. Et pour les autres types de terre, un mélange de compost et de terreau ferait bien l’affaire.

Vous pouvez également opter pour l’épandage. Pour se faire, il y a la méthode manuelle et la méthode mécanique. Vous devez répandre l’engrais après avoir quadrillé une pelouse arrosée et quadrillée. Vous devez également arroser votre pelouse après avoir répandu l’engrais.

Quels outils utiliser pour la scarification ?

tondeuse à gazon

Pour scarifier correctement votre pelouse, vous pouvez choisir entre différents scarificateurs. En effet, si vous disposez d’une petite surface, inférieure à 100 m2, vous pouvez opter pour un scarificateur manuel.

Pour des surfaces comprises entre 100 m2 et 500 m2, mieux vaut investir sur un scarificateur électrique. C’est un appareil qui est branché sur un secteur via un fil électrique. Aussi performant que le scarificateur manuel, il est plutôt plus rapide.

Sinon, notez qu’en utilisant un scarificateur motorisé pour la scarification de votre pelouse, vous contribuez activement à l’amélioration de l’oxygénation et de l’alimentation en eau de votre pelouse. En découpant le feutre de la couche herbeuse, elle récupère les brins d’herbe desséchés.

En parallèle, la machine enlève aussi les résidus de tonte et les feuilles qui recouvrent le sol. En tant que manœuvre d’entretien, la scarification au scarificateur motorisé est une opération avantageuse pour votre gazon.

Toutefois, d’un autre côté, sachez que la scarification est une rude étape pour la pelouse. C’est la raison pour laquelle il est toujours préconisé de la fertiliser après. C’est une meilleure façon de restimuler sa pousse.

Mais si vous avez une grande pelouse, vous pouvez également choisir un scarificateur thermique. Fonctionnant à l’essence, c’est un dispositif qui est à la fois rapide et performant.

Quels engrais choisir pour la fertilisation ?

Pour fertiliser votre pelouse, vous pouvez choisir entre différents engrais. Sur le marché, il existe de nombreux engrais chimiques prêts à semer. Proposant une multitude d’avantages, l’engrais chimique est assez délaissé pour les engrais naturels préparés.

En effet, pour limiter l’usage des produits chimiques, de nombreuses personnes misent sur l’engrais naturel pelouse. Une alternative qui couve beaucoup de praticité, de simplicité, mais surtout d’efficacité en plus d’être très économique.

Sinon, il y a aussi l’option du compost. C’est un engrais à base de matières organiques qui peut être fabriqué de plusieurs manières. En versant du compost sur votre gazon, vous lui apportez un engrais riche en valeurs nutritives, propice à sa croissance et à l’entretien de sa beauté.

Grosso modo, vous pourrez choisir d’opter pour un épandage d’engrais chimique spécial gazon ou bien pour du compost ou encore pour un engrais naturel. Le choix vous revient, mais il doit reposer uniquement sur les besoins de votre pelouse.

PARTAGER

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here