Comment créer votre propre jardin asiatique ?

0
112

Sommaire

Pour créer votre propre jardin asiatique, suivez ces conseils

La création de votre propre jardin asiatique peut être une expérience estivale passionnante et enrichissante. Envisagez de créer votre propre jardin asiatique si vous souhaitez disposer d’un espace extérieur élégant, propre et paisible. Si vous ne savez pas par où commencer ou quel style adopter, suivez ces 7 conseils pour réussir. 

Point central de votre jardin

Les jardins asiatiques sont conçus pour exprimer des sentiments de calme et de tranquillité en utilisant des espaces positifs et négatifs, des éléments naturels et une conception experte.

Tout d’abord, faites de l’art le point central de votre jardin . Utilisez l’art avec parcimonie, comme les tours de pagode et les sculptures asiatiques, pour ajouter de l’intérêt et de la beauté. Ensuite, utilisez principalement la voix active pour une communication plus claire et plus directe. Enfin, respectez scrupuleusement les mesures et les unités.

Créer des chemins sinueux

Pour éviter cela, il est recommandé de créer des chemins sinueux . Dans les jardins asiatiques, on pense que les allées droites permettent aux mauvais esprits de pénétrer rapidement et directement dans la maison. Les chemins en zigzag peuvent perturber les esprits malveillants qui veulent envahir votre maison. C’est pourquoi il est conseillé d’essayer une allée tourbillonnante faite de pierres ou de roches plutôt qu’une allée droite en briques.

Sélectionnez les fleurs et les plantes appropriées

Lors de la création d’un jardin asiatique authentique, il est important de sélectionner les fleurs et les plantes appropriées. Une règle à suivre est d’éviter d’utiliser des fleurs blanches, car elles sont souvent associées aux funérailles et au deuil dans de nombreux pays asiatiques. Cette règle s’applique également aux chrysanthèmes, quelle que soit leur couleur. Préférez plutôt des fleurs comme l’iris, le jasmin étoilé ou l’azalée.

Planifiez les vues de votre jardin

Pour créer le meilleur jardin asiatique, planifiez les vues de votre jardin en regardant par la fenêtre. Cela vous permettra d’apprécier les points d’intérêt et les scènes apaisantes depuis l’intérieur de votre maison.

Choisissez des plantes asiatiques emblématiques

Choisissez des plantes asiatiques emblématiques pour donner le ton. Des arbres et des plantes comme le cerisier à fleurs, l’érable japonais, le ginkgo, le bambou, le genévrier et le jasmin sont dynamiques pour créer l’aménagement paysager souhaité.

Assurer l’équilibre des éléments

Il est essentiel d’équilibrer les éléments ; évitez donc les décorations excessives et le désordre. Il est important de se rappeler qu’en matière d’aménagement paysager asiatique, moins c’est plus c’est.

N’oubliez pas que moins, c’est plus lorsqu’il s’agit de remplir l’espace. Le paysagiste Shepard suggère de considérer le paysage comme un espace positif et négatif. Les points focaux, tels que les érables japonais ou les statues, sont plus spectaculaires lorsqu’ils sont placés parmi des plantes basses, semblables à des tapis.

Ce qu’il faut éviter

Évitez de choisir des fleurs blanches pour un jardin asiatique authentique, car elles sont généralement associées à des fleurs funéraires dans de nombreux pays asiatiques. Utilisez plutôt des chrysanthèmes d’une autre couleur, car ils ont une signification similaire.

Il est recommandé de ne pas placer de statue à tête de bouddha . Pour honorer le Bouddha dans votre jardin, choisissez une statue qui représente le corps entier du Bouddha. Sinon, vous risquez de manquer de respect, comme si vous défiguriez une divinité.

En outre, veillez à ne pas négliger l’éclairage extérieur . Il existe de nombreux styles d’éclairage qui s’accordent bien avec un thème asiatique ou une maison de style artisanal. Vous pouvez utiliser l’éclairage pour mettre en valeur un arbre magnifiquement taillé, éclairer une allée ou diriger la lumière sur des sculptures ou des œuvres d’art.

Conclusion

Lors de la conception d’un aménagement paysager, il faut penser à créer un espace que les gens auront envie d’explorer . Comme le suggère Shepard, un concepteur peut améliorer un jardin en incorporant une zone sous-utilisée, en la rendant fonctionnelle ou même en faisant un point central.

Les paysages asiatiques se prêtent particulièrement bien à cette approche. Un simple mur peut servir de toile de fond à une pièce statuaire particulière, et un couloir étroit peut abriter une sélection de pierres et de plantes soigneusement choisies. La création d’une série de « pièces » de jardin peut offrir de nombreuses possibilités de réflexion paisible, caractéristique des jardins asiatiques. Lisez aussi Jardin santé : Les 5 meilleures plantes médicinales

PARTAGER