Comment choisir ses gants de protection ?

0
90
gant de protection

Les gants de protection sont des accessoires essentiels qui permettent d’assurer la protection des travailleurs pendant la réalisation de leurs tâches.

En fonction des besoins spécifiques de chacun, il existe des gants aux propriétés différentes et offrant différents niveaux et types de protection.

Cuir, latex, kevlar, coton, caoutchouc, etc. Chaque matériau permet de protéger contre un ou plusieurs types de dangers tels que les risques d’électrocution, de brûlure, de coupure, de perforation, etc.

Voici un guide qui permettra à tous de s’orienter parmi les nombreuses gammes de gants proposées sur le marché.

Savoir choisir les meilleurs gants de protection

Une paire de gants de protection se choisit en fonction de 4 caractéristiques importantes :

  • La Catégorie
  • La Matière
  • La Résistance
  • Le Confort

Il existe une multitude de gants sur le marché et chacun d’entre eux répond à des besoins bien précis. Pour choisir une paire de gants de protection adaptée, il faut d’abord établir la liste de ses besoins essentiels, ceux-ci correspondant à l’environnement de travail et aux dangers qu’il présente.

Ces dangers sont multiples, et peuvent engendrer des blessures plus ou moins graves. C’est d’ailleurs en fonction de ces dangers que les gants de travail sont classés en différentes catégories.

Connaître la classification des gants de protection

Les gants de protection ne sont pas des équipements anodins, et à ce titre, ils dépendent d’une réglementation bien spécifique qui permet de les distinguer.

Les gants de protection possèdent un marquage qui dépend de leur utilité (logo et norme), d’une référence et d’une taille (allant de 5 à 12).

On distingue trois catégories de gants de protection :

Catégorie I (risques minimes)

Le type de gant de Catégorie I assure la protection des mains des utilisateurs contre les risques minimes. Il s’agit par exemple des gants jetables à usage ménager.

Pour cette catégorie de gants, le contrôle de l’Etat n’est pas garanti. Le fabricant seul assure la conformité de ses produits aux normes CE.

Catégorie II (risques intermédiaires)

Les gants de protection de cette Catégorie II disposent de particularités spécifiques qui les rendent plus performants face à des dangers plus importants.

Il s’agit notamment de gants capables de protéger contre les risques mécaniques, contre le froid, et contre les risques thermiques.

Pour cette catégorie de gants, le contrôle de l’Etat est garanti.

Catégorie III (risques élevés)

Dans cette Catégorie III, les gants de protection offrent une sécurité maximale à ses utilisateurs contre les dangers les plus importants. Il s’agit de gants de type professionnel qui protègent notamment contre les risques mécaniques pouvant entraîner de graves blessures (pénétration), qui assurent une protection contre les produits chimiques, et qui assurent également une protection contre les micro-organismes.

Pour cette catégorie de gants, le contrôle de l’Etat est garanti. Ils doivent être également testés et approuvés avant la mise en vente et disposent obligatoirement d’un mode d’emploi.

Enfin, il existe également des gants offrant des protections spécifiques qui ne sont pas forcément inclus dans l’une de ces trois catégories. C’est notamment le cas des gants d’électricien, des gants à usage industriel, ou encore, des gants anti-vibrations qui font l’objet de catégories annexes.

protéger ses mains lorsue l'on bricole

Connaître les différents niveaux de protection des gants

Les gants de protection répondent à une norme spécifique, laquelle précise le niveau de protection de chaque modèle. Pour en avoir une idée plus précise, on peut citer brièvement les marqueurs les plus courants que l’on retrouve sur les gants de protection.

Gants de protection contre les risques chimiques

Le marquage des gants de protection de ce type correspond au produit contre lequel le gant protège.

  • A = Méthanol
  • B = Acétone
  • C = Acétonitrile
  • D = Dichlorométhane
  • E = Carbone disulphide
  • F = Toluène
  • G = Diéthylamine
  • H = Tetrahydrofurane
  • I = Ethyl acetase
  • J = N-heptane
  • K = Hydroxyde de Sodium 40 %
  • L = Acide Sulfurique 96 %

Gants de protection contre les risques mécaniques

  • A : résistance à l’abrasion
  • B : résistance à la coupure
  • C : résistance à la déchirure
  • D : résistance à la perforation

Pour chacun des gants offrant une protection contre les risques mécaniques, une note allant de 0 à 5 est attribuée. 0 correspond à une protection nulle, et 5 à une protection optimale.

Si le produit est marqué de la lettre X, cela signifie qu’il n’a pas été testé. C’est notamment le cas avec les gants de Catégorie I.

Liste des matériaux les plus utilisés dans la fabrication de gants de protection

Les matières utilisées pour concevoir des gants de protection sont nombreuses. Chacune d’elles sont exploitées en fonction des propriétés que l’on souhaite donner aux gants. Il s’agit principalement :

  • Du Cuir : qui permet de réaliser des gants de protection très robustes, qui protègent parfaitement des risques mécaniques et qui supportent une chaleur modérée.
  • Du Latex : qui permet d’obtenir des gants de protection résistant aux produits chimiques. Attention, des risques d’allergie sont possibles avec ce matériau.
  • Du Kevlar : est une matière qui permet d’avoir des gants de protection qui résistent à la chaleur, aux entailles, et aux particules projetées.
  • Du caoutchouc Viton : est une matière résistante et qui ne craint pas la plupart des composés organiques et hydrocarbures.
  • Du Caoutchouc butyle : permet d’avoir des gants de travail capables de résister au contact des hydrocarbures.
  • Du polyuréthanne : permet de fabriquer des gants résistant à l’abrasion et aux déchirures.
  • Du Zetex : est un matériau qui offre une bonne résistance contre les flammes et les étincelles.
  • Du Néoprène : permet de fabriquer des gants de protection résistants au chaud, au froid, et aux produits chimiques.
  • Du Nomex : est un matériau qui permet aux gants de protection de supporter de fortes chaleurs et de se protéger les mains contre de nombreux produits chimiques.

En outre, plusieurs types de finitions permettent aux fabricants de proposer des gants plus solides et plus confortables aux utilisateurs. On peut notamment citer les gants fourrés, les gants longs offrant une protection jusqu’au coude, des gants à poignées élastiques, ou encore, des gants à fermeture velcro.

Vous savez tout maintenant sur les gants et protection et disposer de toutes les informations pour bien les choisir, en toute sécurité !

PARTAGER

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here