Comment bien choisir sa couette pour jouir d’un sommeil réparateur ?

0
1781

Il garde votre cœur en bonne santé, il lutte contre la prise de poids, il diminue les risques d’accident de la route, il stimule votre vie sexuelle, il prévient les maux de tête… Mais c’est qui ce « il » qui procure autant de bienfaits à l’être humain. Ne cherchez pas très loin. Lui, c’est simplement le bon sommeil. Vous comprenez maintenant pourquoi on dit souvent qu’il est important de bien dormir. Mais, pour avoir « bon sommeil », un certain nombre de critères doit être réuni afin qu’il soit effectif. Il faut vous équiper d’un lit, d’un matelas, des oreillers, mais aussi une couette. Toutefois, le choix de cette dernière est souvent négligé alors que c’est elle qui permet de se sentir bien dans son lit, en n’ayant ni trop chaud ni trop froid. Oui ! Tout le bonheur du sommeil se trouve sous la couette. Cette rédaction vous donne des informations sur tous les éléments que vous devez considérer pour investir dans une couette adaptée à votre mode de vie.

Choisir sa couette en fonction de sa taille

couetteVous devrez le savoir, si vous vous couvrez avec une couette trop petite, vos orteils ressentiront des courants d’air. À l’opposé, si elle est trop grande, elle va traîner par terre.
La taille est en effet le premier critère auquel il faut veiller dans l’achat de cet article de literie. Afin de déterminer la taille de votre couette, vous devez connaitre d’abord à quel lit elle est destinée. Certes, chez nous, les lits sont standards, mais ils sont disponibles en plusieurs tailles. Aviez-vous un petit lit, un lit deux places ou un lit King Size ? Le bon choix commence par la réponse à cette première question. Quelle que soit la taille de votre lit, il est capital de choisir une taille supérieure au matelas. Cela vous évite de sentir le froid sur les côtés lorsque vous serez couché. D’habitude, il est conseillé de prendre une couette qui mesure entre 20 à 40 centimètres de plus que la taille de votre matelas. Une telle couette vous apporte un confort douillet. Par exemple, si vous disposez d’un lit de 140 sur 200, vous devrez opter pour des couettes Clair de Laine de 200 sur 220 cm au minimum.
Aussi, il faudra prendre en compte votre comportement. Est-ce que vous êtes une personne qui fait beaucoup de mouvements la nuit ? Ou est-ce que votre compagne a tendance à accaparer toute la couette pendant votre sommeil ? 
La réponse à toutes ces interrogations vous aidera à acheter une couette avec des dimensions qui vous convient.

Choisir sa couette en fonction de sa chaleur

Généralement, les couettes sont présentées avec un indice de chaleur de 1 à 4 : les couettes légères, les couettes tempérées, les couettes chaudes et très chaudes. Certains fabricants offrent même des couettes avec un indice de chaleur qui va jusqu’à 6. Mais, comment savoir la couette qui vous convient avec ce critère ? Vous devez prendre en compte la température de votre chambre (habitude de chauffage) et le confort que vous recherchez. Ainsi :

  • la couette légère sera parfaite pour vous si vous avez tendance à avoir chaud la nuit et si vous mettez souvent le chauffage à plus de 20 degrés. Ce type de couette est moins utilisé pendant l’été, et c’est normal ;
  • la couette chaude, quant à elle, vous ira très bien si vous ressentez le froid pendant votre sommeil bien que la chambre soit chauffée (vous êtes du genre frileux) ;
  • la couette très chaude est la couette avec l’indice de chaleur le plus important. C’est la couette que vous devez acquérir si la couette chaude ne vous épargne pas toujours de la fraicheur ;
  • la couette tempéréeest idéale si vous dormez dans une pièce à température ambiante (entre 17 et 22 °C) ;

Sachez qu’il existe même les couettes 4 saisons. C’est la meilleure solution si vous avez des difficultés de choix parmi les quatre modèles cités et vous n’avez pas les moyens d’acheter autant de couettes qu’il y a de saisons. Il s’agit en réalité d’une couette composée de deux couettes: une légère et une tempérée. Pendant l’hiver, vous assemblez les 2 couettes simultanément pour obtenir une couette plus chaude. Des boutons pression permettent de faire l’assemblage. Au printemps et en automne, vous vous servez seulement de la couette tempérée. En été, vous vous contentez de la couette légère.

Quel grammage pour sa couette ?

Le grammage n’est rien d’autre que la densité de la couette. Vous entendrez certaines personnes parler de poids, mais le choix de la couette ne se fait pas en fonction de ce critère. Pourquoi ? Parce qu’il change en fonction sa composition et sa taille. Par conséquent, c’est plutôt le grammage que vous devez considérer. Il peut aller de 180 jusqu’à 500 gr/m². Plus il est élevé, plus votre couette est dense et plus son tarif sera élevé. Ainsi, c’est un indice qui impacte énormément sur son coût.
Le grammage permet également de déterminer la chaleur recherchée. Par exemple, la couette légère, la couette chaude et la couette tempérée ont respectivement un grammage compris entre 175 et 250g/m2, 400 à 500g/m2 et 300 et 350g/m2.

Quelle matière choisir  pour sa couette ?

couetteConcernant la matière, on distingue deux types de couettes à savoir les couettes naturelles et les couettes synthétiques. On vous présente chacune de ces catégories.

Les couettes naturelles

Comme l’indique leur nom, les couettes naturelles sont réalisées avec des produits 100 % naturels. Elles ont une grande durabilité et se déclinent en plusieurs modèles. Ainsi, nous avons :

  • les couettes en duvets: il peut s’agir de duvets d’oie ou de canard. Très légères, elles apportent de la chaleur et se gonflent bien. Elles sont également par une excellente thermorégulation. Cette propriété vous évite toute transpiration nocturne. Précisons également que beaucoup pensent que la couette en duvet d’oie procure plus de confort que son homologue. Et cela s’explique aisément par son tarif assez couteux ;
  • les couettes en soie: elles sont caractérisées par une grande douceur et résistance exceptionnelle. Elles sont hypoallergéniques et anti-acariens ;
  • les couettes en  fibres de bambou : appréciées pour leur aspect écologique, elles absorbent bien l’humidité et les odeurs. Elles sont également antibactériennes et anti-allergiques. ;
  • Les couettes en flocons de laine: elles garantissent une excellente chaleur et régulent de manière optimale la température et l’humidité.

Bon à savoir : Contrairement à ce que vous avez certainement lu sur d’autres sites, la plume et le duvet ne sont pas source d’allergies. Et plusieurs l’ont démontré. En effet, les allergies sont causées principalement par les poussières et les acariens se trouvant dans la literie. Pour y remédier, on vous conseille de secouer régulièrement votre couette et de la laver 1 à 2 fois par an pour éliminer les acariens.

Les couettes synthétiques

Elles sont constituées de fibres de flocons synthétiques (polyester) ou de cellulose. Vous trouverez sur le marché une myriade de variétés de fibres synthétiques notamment la fibre ordinaire, la fibre creuse, la fibre creuse siliconée, la microfibre, la fibre boule siliconée, etc. Les couettes synthétiques s’entretiennent facilement et ont un tarif généralement très abordable. Cependant, elles ne s’adaptent qu’aux cycles de sommeil et se chauffent constamment.
Il est également possible de trouver des couettes avec des garnissages mixtes. Elles concilient les fibres synthétiques, artificielles et naturelles. Il s’agit d’un bon compromis entre les vertus des fibres naturelles et la technologie des fibres synthétiques.

Choisir sa couette en fonction de son enveloppe.

couetteSi le choix de la taille, de la matière et du grammage est important, celui de l’enveloppe l’est aussi. Puisque sans c’est lui qui va contenir le garnissage et lui garantir une bonne tenue. Les marques utilisent généralement bon nombre de matières pour envelopper les couettes. Selon vos moyens et vos besoins, votre enveloppe peut être uniquement en coton, en soie, en bambou ou encore alliée coton et soie. Les enveloppes en coton et soie jouissent d’une grande douceur, et les enveloppes de bambou ont l’avantage d’être saines. Optez pour une enveloppe en coton bio. Cette dernière est plus ou moins écologique, économique et s’entretient avec facilité. Elle constitue également une barrière naturelle contre les acariens.
Mais le choix de l’enveloppe fait intervenir d’autres éléments comme le tissage et le piquage. Le premier est le nombre de fils utilisés au cm². En effet, la qualité de l’enveloppe dépend de la manière dont le tissage est serré. Plus le serrement est bien fait plus la qualité de la couette est grande.
Un tissage de 90-100 fils/cm² est généralement suffisant pour les couettes synthétiques. Une couette naturelle avec un garnissage en duvet, choisissez un tissage avoisinant autour de 130 fils/cm², au risque de voir la couette perdre ses plumes. Quant au piquage, il est la manière dont le garnissage est disposé et gardé dans la couette. Cet élément joue un grand rôle dans la performance et l’agrément de votre article de literie. Il réduit ainsi les déperditions de chaleur. Privilégiez les piquages en damier, ou en carreaux, pour avoir l’assurance que le garnissage reste à sa place.

PARTAGER
Femme au foyer et mère de 2 enfants, je passe mon temps à entretenir ma maison, et à la décorer. Retrouvez donc sur mon blog tous les conseils utiles pour avoir un beau chez-soi !