Comment avoir une pelouse parfaite : nos conseils et astuces

0
189
avoir une pelouse parfaite

Avoir un coin de verdure dans son jardin, c’est inviter le paradis chez soi. Mais pour que le bonheur reste dans le pré, il faudrait que l’herbe soit plus verte que chez le voisin. Voici donc divers conseils et astuces pour avoir une pelouse des plus luxuriantes.

Couper judicieusement

Une des erreurs qui expose notre gazon à la sécheresse est la longueur à laquelle nous la coupons. En effet, c’est une question de logique. Quand l’herbe est coupée un peu trop à ras, elle est en quelque sorte mise à nue. Le soleil peut donc l’attaquer facilement et aura rapidement un aspect séché. Tâchez donc de tondre votre pelouse à une hauteur de 8 à 10 cm pour mieux préserver sa verdure.

Tondre régulièrement

Au même titre que les fourches des cheveux, couper régulièrement l’herbe contribue à la maintenir en santé et bien épaisse. La cadence idéale est de le faire tous les 4 ou 5 jours. Réduisez progressivement la longueur à enlever.

Accorder de l’importance au temps qu’il fait

L’eau c’est la vie, mais quand il y en a trop, elle risque de noyer. Évitez donc de tondre votre pelouse en temps humide. Après la pluie, guettez aussi qu’elle soit redevenue sèche avant de procéder à l’arrosage. Attendez aussi que la rosée se soit bien dissipée avant de tondre le gazon. L’humidité fausse la donne et vous risquez d’avoir une tonte inégale sur l’ensemble de la surface.

Arroser convenablement

Vous ne pouvez obtenir une pelouse d’un vert éclatant sans passer par la case arrosage. Pour cela, veillez à consacrer une heure pour chaque zone quand il ne pleut pas. Cependant, pour des raisons écologiques, veuillez vous référer à la réglementation de votre ville en matière d’arrosage.

Utiliser son propre compost

Avoir une pelouse implique de grandes besognes. Cependant, avec un peu de jugeote, vous serez déchargé du ramassage du gazon coupé. Si votre gazon n’est pas trop sec, vous pouvez laisser l’herbe coupée afin d’en faire un engrais naturel. En effet, elle est gorgée de nutriments utiles à la repousse de la pelouse et garante de sa verdure.

pelouse bien tondue

Regarnir les zones chauves

L’herbe ne pousse malheureusement pas uniformément. Certains endroits sont alors dépourvus de gazon sur la même étendue d’herbe.

Pour éviter que cela se produise dans votre jardin, agissez malin. Quand la pluie vous prévient d’arriver, répandez de la semence de gazon sur l’ensemble de votre espace vert. Vous constaterez que les trous seront comblés au fur et à mesure que le temps passe. N’oubliez pas d’y rajouter le compost.

Demandez conseil auprès des spécialistes pour utiliser les semences adaptées à votre région, son ensoleillement et ainsi que son type de sol.

Avoir des gestes tendres

Les mauvaises herbes tenteront d’élire domicile sur votre terrain. Vous contrecarrerez cela en voulant les arracher. Cependant, au moment de le faire, ne soyez pas trop brusques. Si vous procédez ainsi, c’est la meilleure façon de nuire à votre pelouse en y faisant des trous.

Procéder à la scarification

scarification de la pelouse

Le procédé semble être un bien grand mot, mais la scarification n’est pourtant pas si compliquée à réaliser. Pour cela, il suffit d’ôter le gazon mort qui obstrue l’herbe vivante et qui l’étouffe. Ainsi dégagée, elle respire mieux et retrouve une nouvelle fraîcheur. Il va sans dire que la jeunesse de la pelouse implique une couleur bien verdoyante.

Sur un gazon de 2 ou 3 ans, effectuez une scarification une fois par année. Le scarificateur manuel permet de réaliser un travail minutieux. Une fois que cela est fait, finissez par un râteau afin que les derniers déchets soient définitivement enlevés.

Aérer le sol

Vous l’avez compris, tout comme tout être vivant, l’herbe a elle aussi besoin d’air pour vivre. Afin de bien la ventiler, il est indispensable de faire des trous avec un rouleau aérateur ou encore une fourche. Ainsi oxygéné votre gazon sera mieux enraciné.

Une grande bouffée d’air frais lui est indispensable pour que votre pelouse puisse, ensuite, bien prendre racine, croître et verdir. Toutes les parties de l’herbe pourront bénéficier de cette bouffée d’air bienfaisante de la racine jusqu’aux pointes.

Utiliser une tondeuse avec des lames tranchantes

L’affutage des lames de la tondeuse doit être effectué avec le plus grand soin. En effet, sans cela, vous risquez d’abîmer l’herbe de votre jardin. En effet, quand elles ne coupent pas bien, l’herbe se retrouve déchirée, pis même, arrachée. Cela provoque également le jaunissement du gazon.

Sortir des sentiers battus

Quand vous tondez votre pelouse, il est bien de ne pas toujours prendre la même direction. En effet, passer la tondeuse à contresens favorise la pousse d’une herbe encore plus belle et plus verte.

Exterminer les parasites

Comme toutes les plantes, l’herbe a horreur des parasites qui sont nuisibles à son développement. En effet, malgré leur petite taille, ces petits organismes abîment considérablement la pelouse. En général, elles s’attaquent soit à la terre soit à la pelouse elle-même. Identifiez donc les petites bêtes qui menacent la beauté de votre gazon et prenez conseil auprès de spécialistes pour les éliminer.

Si vous avez des animaux domestiques, notamment un ou des chiens, veillez à ce qu’ils n’urinent pas sur votre pelouse. La composition de l’urine en fait un liquide riche en ammoniaque. Elle a un effet particulièrement jaunissant sur les plantes. Si jamais, malgré votre vigilance, il s’oublie dans cette partie du jardin, arrosez-la de beaucoup d’eau afin de réduire les méfaits de l’ammoniaque.

Mettre la main sur le bon fertilisant

Ne soyez surtout pas tenté d’utiliser trop de produits chimiques pour votre jardin. En effet, que ce soit pour des questions de fertilisation ou de chasse aux parasites, il vaudrait mieux éviter.

Il existe de nombreuses solutions pour enrichir le sol ou pour décourager les parasites. Par exemple, le vinaigre blanc est un excellent répulsif de nombreux insectes. Le marc de café quant à lui peut faire office d’engrais naturel comme le détail ce post. Le gros sel aussi est à placer sur la base des racines des chardons. Pour que les vers blancs ne subsistent pas, il est également bon de varier les semences.

Vous pouvez vous renseigner sur la toile auprès des forums spécialisés où se trouvent beaucoup d’échanges et de partages écologiques.

PARTAGER

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here