Comment bien choisir sa ponceuse : tous nos conseils

0
308
Quels sont les différents types de ponceuse?

La ponceuse est devenue l’outil de bricolage que nous devrions tous avoir. Elle permet bien évidemment de poncer divers matériaux, comme le métal, le plastique, mais aussi le bois et le plâtre.

Depuis quelques années, on trouve de plus en plus de modèles différents dans les magasins de bricolage et en ligne. Avec des modes d’alimentation variés, plus ou moins d’option, et surtout un prix qui peut passer du simple au double, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver et de faire son choix.

Pour vous aider à trouver le modèle qui correspondra le mieux à vos besoins, nous avons compilé les différents types de ponceuse. Ainsi que tous nos conseils pour sélectionner la vôtre.

Les différents types de ponceuses

Nos conseils pour choisir sa ponceuseIl existe plusieurs types de ponceuses. C’est d’ailleurs la principale difficulté que vous risquez de rencontrer si vous désirez en acheter une. Voici donc un récapitulatif de leurs particularités, et de l’usage que vous pouvez en faire :

  • La ponceuse à bande : plutôt adaptée aux gros travaux et les surfaces importantes, elle est équipée d’un côté abrasif qui est placé entre 2 rouleaux.
  • La ponceuse vibrante : contrairement à la première, elle est idéale pour faire vos finitions. Comme son nom l’indique, sa particularité est d’être munie d’un plateau abrasif vibrant qui serait parfait pour les petites surfaces et les zones étroites (comme les meubles ou escaliers).
  • La ponceuse rotative : si elle est beaucoup moins connue, c’est principalement parce qu’elle est utilisée pour le dégrossissage. Son plateau tournant à grande vitesse permet de se débarrasser d’un revêtement.
  • La ponceuse excentrique : c’est certainement le modèle plus plus polyvalent que vous pouvez trouver dans le commerce. Également utilisée pour les gros travaux, elle peut servir pour vos finitions grâce à ses différents plateaux abrasifs et son variateur de vitesse.
  • La ponceuse roto-excentrique : ce modèle combine à la fois la ponceuse excentrique et le modèle rotatif. Elle permet de tourner autour d’un axe, tout en oscillant. Certains fabricants vous permettront d’utiliser ces deux modes simultanément, d’autres séparément. Elle est idéale pour les travaux de dégrossissage, mais aussi pour les finitions (polissage, etc.).

Les critères à prendre en compte

Maintenant que vous savez faire la différence entre les différents modèles de ponceuse, et l’usage qu’il est possible d’en faire, vous allez devoir différencier les ponceuses en fonction de critères plus spécifiques. Voici ceux que vous devez absolument prendre en compte pour trouver l’outil qui correspondra réellement à vos attentes.

Le mode d’alimentation

Vous trouverez dans le commerce des ponceuses avec ou sans fil. Notre conseil est de vous poser la question de l’usage que vous comptez faire de la vôtre pour faire votre choix. Un modèle filaire sera plus adapté si vous travaillez dans un espace restreint (votre garage par exemple) ou que vous avez besoin d’une grosse autonomie. Au contraire, une ponceuse à batterie, sera plus pratique si vous avez l’habitude de bricoler dans votre jardin.

Notre conseil est de vous poser la question de l’usage que vous comptez faire de la vôtre pour faire votre choix.

La taille et les différents modèles de plateaux

C’est l’un des critères les plus importants pour bien choisir sa ponceuse. Vous aurez généralement le choix entre des plateaux triangulaires qui permettent de travailler les zones étroites ou les angles, mais aussi les plateaux carrés ou rectangles. Ces derniers sont généralement privilégiés par les peintres afin d’éviter les traces ou rayures.

Pour la taille, cela va dépendre encore une fois des surfaces que vous avez prévu de poncer. Plus vos plateaux seront grands, plus ils vous permettront de travailler rapidement sur de larges surfaces. Vous trouverez généralement toutes les tailles, quelle que soit la forme que vous choisirez.

Attention également à leur souplesse : plus ou moins durs et ils seront destinés à des surfaces plus ou moins résistantes.

Le variateur de vitesse

C’est une option particulièrement importante pour réguler la vitesse et la puissance de vibration de votre ponceuse. Mais aussi son oscillation. Cela vous permettra de vous adapter plus facilement à votre surface de travail. Et d’être donc plus efficace et précis lorsque vous réalisez vos travaux.

Les abrasifs

Selon la matière (ou les matières) que vous avez prévu de poncer, vous n’allez pas utiliser les mêmes abrasifs. Faites donc bien attention au grain de votre feuilles. Plus ils sont épais (de 40 à 80 par feuilles), plus vous pourrez réaliser rapidement des gros travaux. A mesure que leur nombre augmente, vous aurez plus affaire à un abrasif destiné aux finitions et petits travaux. Le maximum est 240, qui permet véritablement une finition de niveau supérieur.

Plus ils sont épais (de 40 à 80 par feuilles), plus vous pourrez réaliser rapidement des gros travaux.

Les systèmes d’aspiration

Lorsque vous poncez, vous allez dégager une bonne quantité de poussière. Au delà d’être salissante, cette dernière peut surtout être nocive pour votre santé. Un système d’aspiration est donc indispensable pour faciliter vos travaux. Il se présente généralement sous la frme d’un sac ou d’un aspirateur à brancher sur la ponceuse.

Le prix

Selon la fréquence à laquelle vous comptez utiliser votre ponceuse, le prix que vous serait prêt à investir ne sera pas le même. Les premiers prix se situent généralement autur de 80-100 euros (avec de très bonnes affaires en ligne). Pour un usage plus professionnel, comptez entre 500 et 600 euros.

Notre top 3 des meilleures ponceuses

Voici, d’après nos tests, les trois meilleurs modèles de ponceuse que vous pouvez trouver actuellement sur le marché

  • La ponceuse excentrique Bosch : avec une puissance de 400 W, un prix très abordable (moins de 150 euros) et un design très travaillé, c’est la ponceuse idéale pour vos travaux de menuiserie.
  • La ponceuse excentrique Makita BO5041J : un peu moins puissante (300 W) mais équipé d’un excellent variateur de vitesse, cette ponceuse reste très pratique pour travailler le bois et accessible financièrement (moins de 150 euros).
  • La ponceuse excentrique Festool : un outil nettement plus professionnel, ce qui justifie son prix de 500 euros.
PARTAGER

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here