Chauffage au bois, la grande tendance de 2019

0
485

À l’heure actuelle, près de 7 millions de Français ont choisi le chauffage au bois pour leur habitation. Les différentes solutions permettant l’utilisation de ce système sont plus que jamais sollicitées : chaudières, cheminées, poêles, etc. Est-ce un retour aux méthodes anciennes pour se chauffer ? Pourquoi cet engouement, et que peut-il apporter exactement à votre foyer ? A-t-il un réel impact sur votre facture énergétique ? On vous dit tout !

Pourquoi opter pour le chauffage au bois ?

Le chauffage au bois est très en vogue, mais comme toutes les tendances, il est légitime d’analyser les arguments fondés qui rendent ces installations si populaires.

Esthétique et convivialité du feu de bois

Il est indéniable que l’aspect esthétique est un des premiers facteurs qui ont contribué à l’essor de l’utilisation du chauffage au bois.

L’engouement pour ce type de chauffage provient d’abord de la convivialité indéniable qu’il apporte. Rien de tel qu’un bon feu de bois pour donner une ambiance cocoon et intime à une soirée en famille !

Très fort élément de décoration, la cheminée est l’élément central d’une pièce à vivre. En utilisant sa fonction de chauffage, elle retrouve l’utilité première qui a donné le sens original du mot « foyer ». Du côté des solutions installées, les fabricants soignent de plus en plus le design des poêles à granulés, pensés pour devenir une pièce maîtresse de la déco dans la maison, ainsi que des solutions originales et élégantes pour stocker le combustible. Tous ces éléments apportent de l’authenticité, du cachet et de la personnalité aux intérieurs même lorsqu’ils ne sont pas en service.

Économies de chauffage et écologie

Mais il ne s’agit pas simplement d’un retour aux méthodes traditionnelles. Le chauffage à base de bois a évolué, et sa modernité est particulièrement visible par son rendement : de 50% dans les années 1980, il atteint actuellement les 90%. Pour garantir un rendement de chauffe optimal, il est conseillé d’opter pour des appareils estampillés « Flamme verte », que vous pouvez retrouver sur le site https://www.topchaleur.com. Il s’agit d’un label qui permet d’identifier les équipements les plus performants.

Le chauffage au bois a également le mérite d’être à la fois économique et écologique. Issu d’une ressource naturelle renouvelable qui peut également être éco-gérée, le bois (en bûches, en pellets ou en granulés) est l’un des combustibles les moins chers du marché, son prix n’ayant augmenté que de 3% au cours de la dernière décennie.

Quant aux inconvénients liés à ce type de chauffe, notons qu’il existe maintenant sur le marché des appareils spécialisés permettant la réduction des émissions de dioxyde de carbone (CO2) et qui permettent de supprimer les émissions de soufre. Ainsi, vous réduisez la pollution tout en amortissant le prix d’achat.

Le crédit d’impôt

Un autre argument en faveur du chauffage au bois est le crédit d’impôt, qui est une aide à ne pas négliger. En effet, l’installation d’un poêle à granulés est considérée comme des travaux de rénovation énergétique, ce qui lui permet d’être éligible à différentes aides, notamment le CITE. Il s’agit d’un crédit d’impôt allant jusqu’à 30% (ainsi que la prime énergie) destiné aux particuliers qui désirent effectuer des travaux d’économie d’énergie dans une résidence principale située en France et achevée depuis plus de 10 ans.

Pour bénéficier de cette aide, il faut être propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit du logement concerné.

Les différentes solutions pour se chauffer au bois

Il existe différentes solutions pour adopter le système de chauffage au bois, indiquées pour le chauffage d’une pièce.

Les poêles à bois

C’est une solution qui s’adresse aux logements équipés d’une cheminée ou d’au moins un conduit de fumée et qui peuvent accueillir un complément de chauffage. Il s’agit par exemple de moderniser la cheminée ou de s’équiper d’un poêle, en sachant que les niveaux de performance peuvent varier.

Le poêle à bois avec bûches ou briquettes

Ce premier type de poêle à bois utilise la combustion des bûches afin de produire de la chaleur. À la différence de la cheminée, un système de circulation d’air permet d’améliorer sa performance et d’augmenter son rendement. Les bûches peuvent être en bois naturel ou en bois densifié à haut rendement, présenté sous forme de briquettes (en lot, c’est moins cher !).

Le poêle à granulés de bois ou pellets

Ce type de poêle chauffe grâce à de la sciure de bois dense, aussi appelée pellets ou granulés. Pratiques, son réservoir et son système de rechargement automatique lui permettent de fonctionner de manière autonome pendant un temps donné, ce qui facilite grandement son utilisation.

Les chaudières à bois

La chaudière à bois est une excellente solution pour les logements spacieux ou disposant d’un local de chaufferie spécifique, en complément ou en chauffage principal. Il est possible de relier le système du chauffage au bois au chauffage central ou encore au ballon d’eau chaude sanitaire. Les derniers modèles de chaudières à pellets ont une moyenne de rendement qui va de 75 à 90% !

La chaudière à bûches

Il s’agit d’un système dont le prix varie selon la marque, le modèle et la performance. La chaudière à bûches est une chaudière manuelle qui devra être rechargée régulièrement par l’utilisateur. Le stockage des bûches ou briquettes devra également être envisagé. Il est conseillé d’utiliser un ballon d’hydro accumulation capable d’absorber et de stocker l’énergie délivrée afin de tenir plus longtemps.

La chaudière à granulés de bois

Pour un prix s’élevant entre 12 000 et 25 000€, la chaudière à granulés de bois ou pellets produit de la chaleur de manière autonome (jusqu’à épuisement de son réservoir de pellets). Celle-ci a l’avantage de nécessiter moins de manutention, ce qui peut être particulièrement indiqué pour produire de l’eau chaude sanitaire et permet une réduction de 30% de la facture de chauffage. Il suffit de la programmer en fonction des besoins.

Les avantages du combustible bois

Avec un coût de 40 euros/MWh, le bois est particulièrement intéressant. Bien qu’un peu plus chers, les pellets ou granulés à haute densité sont plus économiques que les bûches ou briquettes : pour une production énergétique équivalente, les granulés coûtent de 30% à 50% de plus, soit environ 300€ la tonne ou 460 litres de fioul !

Environ 80% des appareils sont labellisés « Flamme Verte », ce qui garantit leur haut niveau de sécurité, mais depuis quelques années, on a vu apparaître deux nouvelles classes encore plus performantes, les 6 et 7 étoiles. Les appareils moins performants ne permettent pas de bénéficier du crédit d’impôt, alors faites le choix de la qualité.

Pour plus de garanties, la présence du logo NF (normes françaises) attestera de la haute qualité du matériel et NF Bois de chauffage celle du combustible que vous achetez. Ne brûlez pas de bois traité, issu de meubles peints ou vernis, d’agglo ou de bois de récupération (chantiers, palettes, etc.) : vous risquez des dégagements de fumées nocives, voire toxiques. Faites confiance aux granulés et aux bûches certifiées Qualibois pour un combustible performant, économique et sain !

PARTAGER
Nathalie
Femme au foyer et mère de 2 enfants, je passe mon temps à entretenir ma maison, et à la décorer. Retrouvez donc sur mon blog tous les conseils utiles pour avoir un beau chez-soi !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here