Chaudières à fioul, gaz, condensation ou électrique ?

0
125

Génératrice de chaleur dans une maison, la chaudière est un élément indispensable pour un meilleur confort chez soi. Elle permet de réguler la température afin de bénéficier d’un cadre dans lequel il est beaucoup plus agréable de vivre. Mais, il n’est pas facile de faire le choix d’une chaudière. Il en existe plusieurs types sur le marché. Vous aurez le choix entre la chaudière électrique, la chaudière à condensation, la chaudière à gaz et la chaudière à fioul. Chaque type de chaudière présente ses avantages et ses inconvénients. Définir vos besoins et considérer les caractéristiques de chaque chaudière vous permettra de dénicher celle qui répondra à vos attentes.

La chaudière à fioul

La chaudière à fioul est la solution de chauffage la plus adaptée aux grandes habitations.

Points forts

Ce type de chaudière est en mesure de produire de la chaleur dans un laps de temps. L’investissement de départ peut sembler très conséquent, mais il sera très vite amorti dans le temps. En effet, cette chaudière est désormais conçue pour vous permettre de faire d’importantes économies en matière de fioul domestique. De plus, la chaudière à fioul possède une excellente longévité si elle est bien entretenue. En moyenne, vous pouvez utiliser une chaudière à fioul pendant plus de 40 ans avec un bon entretien.

Avec la chaudière à fioul, la chaleur produite est progressivement diffusée dans toute la maison. Elle est douce et homogène. Il est aussi possible de régler la température intérieure grâce aux différents thermostats qui composent la chaudière à fioul. Le fioul est une énergie facilement accessible, car on compte plus de 2 000 distributeurs de fioul domestique sur le territoire national. De plus, il existe désormais des sites de vente en ligne de fioul qui proposent un service de livraison à domicile.

Avec la chaudière à fioul, il est possible de bénéficier de différentes aides offertes par l’état. Vous pouvez ainsi être éligible aux aides et aux subventions régionales, départementales et locales. Il y a par exemple la réduction d’impôt de 30 % qui est proposée par le système Crédit d’Impôt Transition énergétique. Pour résumer, la chaudière à fioul :

  • Est facile à installer et à utiliser ;
  • Est réglable à volonté ;
  • Donner droit à des aides.

Points faibles

En optant pour la chaudière à fioul, vous aurez besoin d’une cuve de grande capacité. Il faudra également veiller au remplissage régulier de la cuve par un camion-citerne. Le prix d’acquisition de la chaudière à fioul est très important. Le fioul fait partie des énergies fossiles, il n’est pas alors écologique.

La chaudière au gaz

La chaudière à gaz est la plus prisée par les ménages. Sa facilité d’utilisation ainsi que sa rentabilité constituent quelques éléments qui la rendent si appréciée.

Points forts

L’un des points forts de la chaudière à gaz est sa flexibilité. Il est en effet possible de faire fonctionner cette chaudière au gaz naturel ou au gaz propane. Dans les ménages, c’est la chaudière au gaz naturel qui est la plus utilisée. Elle est très peu encombrante, et elle ne requiert pas le stockage du combustible. Si vous optez pour une chaudière au gaz naturel à condensation, vous êtes certain de faire d’énormes économies quant à l’installation et à l’utilisation. Pour acquérir votre chaudière au gaz naturel à condensation, vous devez compter entre 3 000 et 7 000 euros. Dans le domaine, une chaudière Frisquet saura répondre à vos besoins.

La facilité d’installation et d’utilisation de la chaudière à gaz est également un avantage. Vous pouvez ajouter un thermostat ou un programmateur pour rendre plus aisée l’expérience avec la chaudière à gaz. Votre consommation de gaz pourra ainsi être réduite si vous optimisez vos habitudes. Pour un chauffage plus précis, vous pouvez relier votre chaudière à gaz à une sonde extérieure de température.

Points faibles

L’un des principaux points faibles de la chaudière à gaz est son entretien qui doit être fait annuellement. C’est un coût supplémentaire qui peut être important lorsqu’il est nécessaire de remplacer certaines pièces défaillantes. Toutefois, la maintenance annuelle s’impose si vous voulez que votre chaudière à gaz jouisse d’une excellente longévité. Pour réduire les frais de maintenance, vous pouvez souscrire à un contrat de maintenance annuelle auprès d’un artisan professionnel. Celui-ci sera en mesure de vous proposer un service d’intervention rapide et fiable en cas de pannes.

La chaudière à condensation

La chaudière à condensation figure parmi les équipements de chauffage les plus recommandés aux ménages. Elle présente de nombreux avantages non négligeables.

Points forts

Performante, la chaudière à condensation est une excellente solution en matière de consommation d’énergie réduite. En effet, ce type de chaudière procède à la condensation et à la récupération de la combustion pour fournir une meilleure montée de température supplémentaire. Chez les autres types de chaudières, les fumées sont souvent perdues. En récupérant les fumées, la chaudière à condensation est en mesure de fournir un rendement PCI qui peut dépasser 100 %. Elle vous permet également de faire une économie d’énergie d’environ 30 %. Vous pouvez opter pour les chaudières à gaz à condensation Frisquet Hydroconfort pour un entretien plus facile.

Avec une consommation d’énergie plus faible, la chaudière à condensation réduit l’utilisation des énergies fossiles comme le gaz et le fioul. Ces dernières sont des énergies dont la combustion est responsable de la production de gaz à effet de serre. Cela entraîne par conséquent le réchauffement climatique. Avec ce type de chaudière, vous êtes en mesure de réduire de manière conséquente votre impact sur l’environnement. C’est une solution écologique en matière de chauffage. Ici, les rejets de CO2 sont très faibles comparés aux autres chaudières classiques.

La chaudière à condensation offre la possibilité d’avoir droit à des avantages comme la TVA à 5,5 %, les aides de l’ANAH et le crédit d’impôt CITE.

Il faut dire que la chaudière à condensation requière un budget conséquent quant à l’installation. Toutefois, cet investissement sera très vite amorti en moins de 7 ans. Avec la chaudière à condensation :

  • Vous faites des économies d’énergie ;
  • Vous réduisez votre impact sur l’environnement ;
  • Vous profitez de plusieurs aides financières.

Points faibles

En fonctionnant, la chaudière à condensation rejette près de 10 litres d’eau par jour. Ce type de chaudière doit souvent être raccordé à un réseau d’évacuation d’eaux usées. L’entretien de la chaudière à condensation doit être effectué régulièrement, ce qui peut représenter des coûts supplémentaires.

La chaudière électrique

La chaudière électrique peut être murale ou à poser au sol. Elle est souvent destinée à produire de l’eau qui doit servir à un usage sanitaire. Elle peut aussi être utilisée pour chauffer de l’eau qui sera diffusée dans un plancher chauffant ou dans un réseau de radiateurs.

Points forts

La chaudière électrique est une solution pratique, car son installation est rapide. Elle est tout simplement installée sur l’alimentation électrique qui existe déjà. Vous aurez aussi besoin d’un kit hydraulique pour l’installation. De plus, vous pouvez décider de l’installer dans une maison neuve comme une maison en rénovation. Elle vous procure un excellent confort, car elle ne produit pas de bruit comme les autres types de chaudières. Elle est accessible tout le monde, son prix d’achat est faible.

De plus, le rendement de la chaudière électrique est proche des 100 %. Il n’y a pas de perte d’énergies pendant la production de la chaleur fournie par ce dispositif. Écologique, elle ne rejette pas de polluants. Cela réduit considérablement les risques d’intoxication au monoxyde de carbone.

En résumé, la chaudière électrique est :

  • Facile à utiliser ;
  • Facile à installer ;
  • Utilisable dans une maison neuve ou rénovée ;
  • Facilement accessible en matière de budget.

Points faibles

La chaudière électrique présente peut-être un prix réduit à l’achat, mais sur le long terme son coût est élevé. La chaudière électrique consomme beaucoup d’énergie électrique. Si vous achetez une chaudière électrique de 30 à 40 kW pour une surface habitable de 100 m2, vous compterez environ 2 000 euros par an en matière de facture électrique. Ce type de chaudière ne bénéficie pas des aides comme celles du crédit d’impôt pour la transition énergétique.

Que retenir ? La chaudière est un élément indispensable pour une maison. Sur le marché, il y a les chaudières électriques, à fioul, à gaz et à condensation. Le choix d’une chaudière à gaz à condensation est une solution optimale pour réduire l’empreinte écologique de votre chauffage et votre consommation électrique.

PARTAGER

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here