Aménagement d’une pièce en mezzanine : comment s’y prendre ?

0
35

Disposer d’une mezzanine dans une pièce permet de libérer de l’espace au sol et d’agrandir l’espace en aménageant une pièce en plus, mais en hauteur. De manière générale, cette construction est installée au niveau du séjour ou de la chambre à coucher. Toutefois, pour procéder à de tels travaux dans votre maison, il importe de respecter quelques conditions. Découvrez-les ici.

L’emplacement optimal pour installer la mezzanine

Généralement, lorsqu’on parle de mezzanine, on pense automatiquement au lit mezzanine qu’on installe dans la chambre des enfants. Cependant, cette pièce supplémentaire n’est pas uniquement destinée à cet usage. Vous pouvez l’aménager un peu partout dans votre habitation.

Souvent, elle surplombe les grandes pièces de la maison (cuisine ou séjour). De plus, elle peut être utilisée à plusieurs fins : chambre à coucher, coin lecture, salle de cinéma, salon ou bureau. Vous avez aussi la possibilité d’y aménager un atelier d’écriture pour laisser libre cours à votre imagination et utiliser les conseils sur ce site pour écrire des histoires intéressantes. Quand vous construisez une mezzanine dans une pièce à vivre, il est important de disposer d’au moins 1,90 m entre le plafond et celle-ci. Ainsi, vous pourrez non seulement circuler plus librement, mais cela permettra de toujours laisser la lumière entrée.

La hauteur à prévoir

Pour aménager une mezzanine, vous devez disposer d’une hauteur sous plafond suffisante d’au moins 4 m. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une obligation, cette condition est essentiellement pour bénéficier d’un confort optimal lors de l’utilisation. En effet, il est recommandé d’avoir un espace compris entre 1,80 et 2 m sur la mezzanine et une hauteur située dans l’intervalle de 1,90 à 2 m en dessous d’elle.

Si la pièce aménagée ne dispose pas d’assez d’espace pour se tenir debout ou circuler librement, vous risquez de la délaisser pour cause d’inconfort. De ce fait, cette astuce de travaux à la maison et votre investissement n’auront servi à rien. Par ailleurs, en fonction de l’utilisation que vous prévoyez pour cet espace supplémentaire, les dimensions peuvent varier. Pour une chambre d’enfant par exemple, une partie supérieure d’au moins 1,20 m serait largement suffisante. Toutefois, assurez-vous que votre enfant puisse s’assoir sur son lit sans se cogner la tête et se déplacer à quatre pattes.

Les règles de sécurité à respecter

Pour aménager un tel espace supplémentaire dans votre logement, vous êtes tenu de respecter certaines normes de sécurité. Tout le long de l’escalier et du plateau de la mezzanine, vous devez installer une rambarde ou un garde-corps afin d’éviter toute chute.  Par ailleurs, la hauteur de la barrière varie en fonction de l’utilisation et de l’emplacement de la mezzanine. Par conséquent, dans un salon, la rambarde doit avoir une hauteur minimale d’un mètre et l’espacement entre les balustres ne doit pas dépasser 11 cm. Ce dernier paramètre permet de s’assurer qu’un enfant ne peut pas passer au travers des barreaux.

Au-delà du fait d’être un accessoire de sécurité, le garde-corps apporte aussi une touche esthétique à la pièce. N’hésitez pas à bien choisir les matériaux, la couleur et le style afin de donner un décor unique à votre espace.

Les démarches administratives à effectuer

La construction d’une mezzanine étant un moyen d’agrandir votre maison, vous devez respecter quelques normes administratives. Ainsi, pour une emprise au sol de plus de 5 m², il faut déposer une déclaration de travaux à la mairie avant de commencer l’ouvrage. En revanche, lorsque la surface de plancher excède 20 m², le permis de construire est indispensable.

PARTAGER
Femme au foyer et mère de 2 enfants, je passe mon temps à entretenir ma maison, et à la décorer. Retrouvez donc sur mon blog tous les conseils utiles pour avoir un beau chez-soi !