Abri de jardin : Nos conseils pour un choix adéquat !

0
391

De style contemporain ou moderne, en résine, en métal ou tout simplement en bois, l’abri de jardin est un espace très pratique de rangement. On peut notamment y stocker le matériel de jardinage ainsi que le mobilier que l’on n’utilise plus. Pour un choix adéquat, il faudra de toute évidence tenir compte de divers facteurs et critères. Si vous comptez bientôt vous lancer dans une telle opération, alors cet article est fait pour vous.

Installation d’un abri de jardin : la réglementation en vigueur

Avant toute installation de votre abri de jardin, vous devez au préalable vous renseigner sur la réglementation en vigueur. Selon cette dernière, lorsqu’il est question des abris de jardin dont la superficie extérieure n’atteint pas les 5 m2, aucune démarche n’est à prévoir. Si ladite superficie est par ailleurs inférieure à 20 m2, la réalisation d’une « déclaration de travaux » est amplement suffisante.

En revanche, quand la surface extérieure est supérieure ou égale à 20 m2, il faut obligatoirement effectuer auprès de la mairie de votre commune, une demande de permis de construire. Il faut aussi noter qu’en matière d’installation d’abri de jardin, chaque commune dispose de règles spécifiques qu’il faut respecter. Pour les connaitre, vous devez donc vous rendre auprès de la mairie afin de disposer d’informations fiables et précises. Les règles en question sont en général relatives à l’implantation, la hauteur ainsi que la taille de l’abri.

Définir l’usage à faire de l’abri de jardin

Une fois que vous avez l’assurance d’être entièrement en conformité avec la réglementation en vigueur, vous pouvez vous lancer dans le choix de l’abri qui saura répondre à vos besoins. Pour y parvenir, il faudra d’abord avoir une idée exacte de l’usage que vous allez en faire. Selon le cas, il peut servir de :

  • Cabanon pour le rangement d’effets tels que les vélos, le mobilier de jardin (chaises, tables, parasol…) ou les outils de jardinage (tondeuse par exemple).
  • Pièce de vie aux usages multiples quelle que soit la période de l’année.
  • Chalet habitable où pourront être logés les amis ou la famille durant les vacances.
  • Espace de jeux pour les enfants en hiver ou encore de cuisine d’été.

Une fois que vous avez une idée exacte de l’usage que vous comptez en faire, vous pourrez par la suite déterminer avec plus de précisions les caractéristiques qu’il devra présenter. Il s’agira essentiellement de l’espace intérieur minimale, le type d’ancrage au sol, de fenêtres, de toiture, de portes ou de plancher. Selon qu’il s’agisse d’une remise, d’une confortable chambre ou d’un atelier, le choix ne sera évidemment pas le même.

Choisir les matériaux de conception de son abri de jardin

En ce qui concerne les matériaux de conception, nous allons à ce niveau nous appesantir sur deux éléments : les matériaux des murs et ceux de la toiture.

Quels matériaux pour les murs ?

Ici, gardez à l’esprit que durant l’acquisition de votre abri, vous aurez le choix entre trois principaux matériaux de conception :

  • La résine,
  • Le bois,
  • Le métal.

La résine 

Outre son caractère esthétique indéniable, l’abri de jardin en résine est également très facile à monter. Son nettoyage peut quant à lui être effectué à l’eau. Atout non négligeable de ce matériau : il résiste bien aux différents climats.

Le bois 

Autoclavé ou brut, le bois est un matériau qui apporte un style et un charme unique à l’abri de jardin. Même s’il nécessite régulièrement de l’entretien pour pouvoir conserver toutes ses propriétés, le bois est connu pour sa grande résistance et ses excellentes propriétés d’isolation. En général, pour la conception des cabanons de jardin, on utilise les essences ci-après :

Avant le montage d’un abri de jardin en bois, il est conseillé de traiter à l’insecticide, le bois brut. Une fois l’installation terminée, il convient également de lasurer d’une ou de deux couches l’abri en bois. Cela permet à ce matériau de garder sa couleur au fil du temps et donc de ne pas passer au gris. Une telle opération doit être renouvelée au fil des ans (au moins une fois tous les deux ou trois ans). Dans la mesure où le bois autoclavé a déjà été traité, l’application d’une couche de lasure chaque 10 ans est amplement suffisante. Ceux qui le souhaitent peuvent aussi opter pour du bois peint (coloré et durable) ou du bois THT (durable et surtout imputrescible).

Le métal 

Laqué ou en acier galvanisé, le métal est dans le présent cas insensible à la rouille. Outre sa grande résistance, il ne requière également pas un entretien régulier ou particulier. Il est toutefois préférable d’opter pour un autre matériau si votre maison se trouve près de la mer. L’acier et l’air salin ne font en effet pas bon ménage et votre abri risquerait alors d’être endommagé assez rapidement.

Matériaux de la toiture 

En ce qui concerne la toiture, vous pouvez en fonction de vos exigences décider d’opter pour un toit plat (style contemporain) ou une toiture à un, deux ou trois pans. Pour les matières, le choix peut être fait entre :

  • Les plaques en acier (ondulées ou plates),
  • Les couvertures en shingle, 
  • Les feutres de toiture bitumés.

Qu’en est-il des fondations ?

Pour que votre abri de jardin puisse effectivement tenir dans le temps, il est primordial que les fondations soient bien faites. Ces dernières permettront également de ne pas subir au fil du temps, les dégâts causés par l’humidité. Pour la mise en place d’une fondation adéquate et fiable, vous pouvez alors opter en toute quiétude pour :

  • Une dalle en béton : Beaucoup optent pour cette alternative, car elle présente l’avantage d’offrir une bonne stabilité au cabanon.
  • Des parpaings ou des pavés autobloquants : ils garantissent une bonne stabilité à l’abri de jardin.
  • Des plots en PVC ou en béton : à la fois économiques et faciles à installer, les plots peuvent supporter d’importantes charges.

Et voilà ! Vous pouvez désormais effectuer plus aisément le choix de votre abri de jardin. Hormis les informations évoquées dans ce paragraphe, n’oubliez également pas de vous appesantir sur le prix des différents modèles disponibles sur le marché. En ce qui concerne par ailleurs l’installation, il est préférable de vous tourner vers un professionnel du domaine si vous ne disposez pas des compétences requises. Vous aurez ainsi l’assurance de bénéficier d’un travail de qualité. Votre cabanon pourra également résister aux diverses intempéries ainsi qu’aux changements de climats.

PARTAGER
Femme au foyer et mère de 2 enfants, je passe mon temps à entretenir ma maison, et à la décorer. Retrouvez donc sur mon blog tous les conseils utiles pour avoir un beau chez-soi !