10 conseils pour bien aménager une piscine dans un jardin

0
705

La vie c’est l’eau et l’eau c’est la vie ! Pourquoi ne pas installer une piscine dans votre jardin et profiter pleinement du paysage tout en vous baignant ou en vous prélassant aux abords ? Vous ne pourrez plus vous en passer surtout durant les fortes chaleurs de l’été. Vous êtes partant, n’est-ce pas ? Mais comme vous le savez ou vous en doutez, on n’installe pas une piscine sur un coup de tête. Il faut penser au type qui convient à l’emplacement choisi. Il faut aussi réfléchir à l’aménagement. Il faut par ailleurs se pencher également sur les accessoires à disposer autour de la piscine… Voici donc pour vous dix conseils pour bien aménager votre cuisine dans votre jardin !

Choisissez la bonne piscine !

Désormais, même lorsque vous disposez d’un petit jardin, vous pouvez pleinement profiter de belles journées ensoleillées en y installant une piscine ! Vous avez en effet la possibilité de porter votre choix sur une piscine tubulaire rectangulaire pour votre jardin. Il s’agit d’une piscine hors-sol. Et en plus d’une installation très rapide, elle est aussi peu coûteuse. Ainsi, avec un budget de 110 euros, vous trouverez votre bonheur.

Vous pouvez aussi choisir une piscine creusée ou semi-enterrée. Ici, vous avez une liberté totale en ce qui concerne la forme du bassin. Gardez juste à l’esprit qu’il faudra l’intégrer parfaitement à l’espace à votre disposition. Et n’oubliez pas qu’une piscine creusée ou semi-enterrée vous reviendra bien plus chère qu’une piscine hors-sol. Au nombre des piscines creusées ou semi-enterrées, se trouvent :

  • les piscines carrées ou rondes ;
  • les piscines de taille réduite ; et,
  • les piscines aux lignes déstructurées

La piscine carrée est parfaite pour les petits jardins. Il en est de même de la piscine ronde qui s’adapte bien à une installation dans un espace réduit. Tout compte fait, vous avez le droit de vous faire aménager une piscine de petites dimensions. Pour vous détendre et vous rafraichir, vous pouvez vous contenter d’une piscine de 10 mètres carrés ou de 20 mètres carrés.

Vous avez encore l’option : piscine aux lignes déstructurées. Cela vous permet de mettre en place votre bassin en fonction des contraintes du terrain. Votre jardin est-il arboré ou même difficilement accessible ? Pas de souci. Dessinez votre piscine pour qu’elle colle à l’endroit. Mis à part les piscines hors-sol et les piscines creusées ou semi-enterrées, vous avez par ailleurs le choix entre :

  • la piscine à panneaux modulaires ;
  • la piscine monocoque ; et,
  • la piscine en béton

Les piscines à panneaux modulaires sont en acier, en polymère, en aluminium ou en béton précontraint. On peut soi-même les construire si on a la main artisane. Sinon, on peut toujours louer les services d’un professionnel comme dans le cas des autres types de piscines. Les piscines à panneaux modulaires offrent de nombreuses possibilités pour ce qui concerne la forme du bassin et elles conviennent bien aux petits budgets.

Les piscines monocoques sont des coques conçues en polyester et rapidement montables. Cependant, elles nécessitent de réaliser d’abord des travaux de terrassement. Elles sont plus coûteuses que les piscines à panneaux modulaires.

Enfin, la piscine en béton encore appelée piscine maçonnée est construite par un professionnel. Il s’agit en effet de couler dans une structure armée, du béton. Cela n’empêche pas que l’on choisisse librement la forme de sa piscine. Bien au contraire. Selon vos besoins comme vos désirs, vous serez servi. Seulement, il faudra y mettre le prix !

Recourez aux services d’un professionnel !

Nous vous recommandons de faire appel à un professionnel pour installer une piscine dans votre jardin.

Peu importe le type de piscine ! Donc, même lorsqu’il s’agit d’une piscine hors-sol. Afin de dénicher le professionnel qu’il vous faut, assurez-vous qu’il dispose d’une attestation d’assurance décennale et d’une assurance de responsabilité civile professionnelle.

Prenez également la peine de vous renseigner sur les réalisations antérieures de ce dernier. Usez à fond du bouche-à-oreille pour cela ! Vous vous éviterez ce faisant de grandes déceptions. Vous pouvez déjà débuter en interrogeant vos proches : « À qui faites-vous appel pour vous construire votre piscine ? » et, « Êtes-vous satisfait ? » Voilà les questions que vous devrez leur poser. Prenez tout votre temps et n’hésitez pas à procéder à la comparaison de plusieurs devis. Vous choisirez alors le meilleur rapport qualité/prix.

Respectez scrupuleusement la règlementation en vigueur !

Puisqu’une piscine est un ouvrage de génie civil, elle est donc soumise à des normes spécifiques introduites par le législateur.

  • Déjà, il vous est interdit de lancer toute construction de piscines sans avoir au préalable fait les démarches administratives requises ;
  • Il vous faut un permis de construire pour toute piscine d’une surface d’eau supérieure à 100 mètres carrés. En principe, il revient au professionnel que vous aurez choisi de s’occuper des démarches se rapportant notamment à la dimension du bassin comme à l’éventuelle mise en place d’un abri ;
  • Prenez connaissance, avant toute construction de piscine, des règles d’urbanisme qui ont cours dans votre commune. N’omettez pas non plus de jeter un coup d’œil aux conventions particulières comme le règlement de lotissement par exemple. Ces règles et conventions existent afin de garantir l’harmonisation des constructions dans la même région.

Faites vos provisions avant de vous lancer !

Comme déjà souligné, il existe une variété de modèles de piscines. Et bien sûr, les prix diffèrent également grandement. Ils sont indexés sur la taille du bassin ainsi que son type : il peut être enterré ou hors-sol. Sachez donc prévoir votre budget en fonction de ce que vous désirez :

  • les piscines hors-sol sont les moins coûteuses et leur achat combiné à leur montage ne vous reviendra pas à plus de 3 000 euros ;
  • en ce qui concerne les piscines en kit, vous devrez prévoir un budget compris entre 6 000 et 15 000 euros ;
  • les piscines enterrées sont les plus chères de toutes les piscines. Le coût moyen est estimé à 25 000 euros soit le montant d’une auto neuve! Dans les faits, prévoyez entre 10 000 euros et 65 000 euros pour vous faire construire une piscine enterrée.

Ne vous laissez pas griser par ces prix surtout ceux des piscines enterrées. Car, il s’agit d’un investissement porteur à court comme à moyen terme. En effet, vous en jouirez. Et vous pourrez par la suite revendre votre propriété beaucoup plus cher que des propriétés similaires, mais ne possédant pas de piscine. Les professionnels de l’immobilier évaluent le gain minimal supplémentaire à 5 %. Et sachez que ce gain peut monter jusqu’à 20 % !

Choisissez le bon emplacement pour votre piscine !

Bien sûr, il est question d’aménager une piscine dans votre jardin. Mais encore faut-il trouver le bon endroit dans ledit jardin pour construire la piscine :

  • choisissez un lieu ensoleillé: ainsi, en prenant votre bain, vous pourrez dans le même temps profiter des rayons du soleil et prendre quelques couleurs ! N’oubliez pas non plus que vous vous exposez à un coup de froid si vous n’avez pas accès au soleil ;
  • mettez-vous à l’abri du vent: n’implantez pas votre piscine dans le sens des vents dominants. Sinon, vous devrez régulièrement la nettoyer. Car, la piscine se retrouvera submergée par les feuillages et la poussière transportée par le vent ;
  • protégez-vous des regards indiscrets ! Vous ne pourrez pleinement profiter de vos baignades en famille ou entre amis que si vous êtes sûr que votre intimité n’est pas bafouée. Alors, au cas où vous disposeriez de deux jardins : l’un à l’arrière et l’autre à l’avant donnant directement sur la rue, choisissez sans hésiter le premier. Vous vous protégerez ainsi des voyeurs de votre voisinage ;
  • ne mettez surtout pas en péril votre jardin afin d’avoir une piscine plus large ! La piscine doit en effet non seulement vous procurer un confort maximal, mais encore, valoriser votre propriété. Et pour ce faire, elle devra s’accorder parfaitement avec l’environnement qui l’entoure. Vous devez donc ériger un bassin qui convient à l’espace que vous avez à disposition ainsi qu’au style de la maison ;
  • pour ce qui concerne enfin le local technique de rangement afférent à la piscine, veillez à ce qu’il n’altère pas la beauté du paysage. Assurez-vous donc de laisser un espace suffisant, mais ne l’aménagez pas non plus trop loin de votre piscine. C’est la seule façon d’avoir tout à portée de votre main !

Définissez dès le début l’usage précis de votre piscine !

Vous devez en amont du projet de construction de votre piscine définir clairement ce à quoi elle doit servir. Est-ce uniquement pour vous détendre ? Comptez-vous vous en servir comme moyen pour rester en forme ? Ou bien encore avez-vous l’intention de l’utiliser à la fois comme outil de distraction et de sport ? Votre réponse est importante, car elle vous guidera dans votre choix du type d’installation. Par exemple :

  • si vous prévoyez construire un bassin familial pour vos enfants, votre choix devra se porter sur une piscine plus ou moins large et à fond progressif ;
  • si par contre, vous êtes un adepte de la nage et que vous envisagez vous exercer avec sérieux, vous devrez prévoir de la profondeur tout comme de la longueur.

Choisissez le bon système de filtration pour votre piscine !

Le filtre de votre piscine constitue l’un de ses principaux éléments. C’est lui qui vous assurera d’avoir de l’eau propre et de bonne qualité. Le filtre est d’autant plus important qu’il permet de diminuer l’usage de désinfectants dans le bassin. Il peut être soit naturel, soit mécanique. Opérez votre choix parmi les types de filtres suivants :

  • les filtres à média filtrant: ils utilisent du sable ou du verre recyclé pour purifier l’eau. Et pour ce faire, ils doivent obligatoirement être rattachés à l’égout, ce qui peut constituer une contrainte ;
  • les filtres à cartouches: ils sont idéals pour les petites piscines, mais ne conviennent guère aux eaux à forte teneur en calcaire. On peut également très facilement les nettoyer. Ils filtrent l’eau en l’aspirant, la traitant puis en la rejetant dans le bassin ;
  • les filtres à diatomites: ce sont probablement les filtres les plus performants et les préférés des professionnels. De plus, ils sont naturels, car les diatomites ne sont rien d’autre que des algues microscopiques ;
  • les poches filtrantes: il s’agit du moins complexe et du moins coûteux des dispositifs de filtration. On s’en sert surtout pour les piscines hors-sol.

Mettez en place le bon système pour sécuriser votre piscine !

Si vous choisissez d’installer une piscine enterrée, vous devez l’équiper d’un système de sécurité adéquat afin d’écarter les risques de noyade.

Vous avez à disposition, comme systèmes de sécurité des alarmes, des barrières, des ouvertures et des abris. Le choix dépend de votre installation et de comment vous l’utilisez :

  • l’alarme périphérique permet de délimiter un périmètre de protection. Ainsi, elle sonne dès que le périmètre est franchi ;
  • l’alarme piscine sonar sert à repérer les chutes ayant survenu dans le bassin. Aussitôt qu’un corps est détecté en dehors des temps prévus pour les baignades, elle vibre ;
  • l’alarme à immersion permet au propriétaire d’une piscine de savoir si un changement est apparu à la surface de l’eau. Cette alarme s’installe à l’intérieur du bassin ;
  • la bâche à piscine sert à couvrir totalement la piscine. Elle est évidemment moins coûteuse qu’une alarme. Et elle sert aussi à maintenir la piscine éloignée des saletés ainsi qu’à garder durant l’été la chaleur de l’eau ;
  • les barrières enfin sont recommandées pour réduire les risques de noyade surtout des petits enfants. Elles sont utilisées pour clôturer la piscine et il en existe de deux sortes. La barrière à filet, qui est très fiable, stylée et qu’on peut aisément démonter et la barrière à portillon: elle assure davantage de sécurité en introduisant la mise en place d’une serrure. Pour garantir son efficacité, il faut que le portillon soit d’une hauteur supérieure à un mètre. De plus, son ouverture ne doit pouvoir être possible que vers l’extérieur.

N’oubliez pas les accessoires pour votre piscine !

Au sujet des accessoires, prenez vos dispositions dès l’entame de votre projet de construction. Car les accessoires sont incontournables. En plus d’aider à l’entretien du bassin, ils améliorent votre confort.

  • Il n’est pas toujours simple de nettoyer les grandes piscines et pour le faire il vaut mieux se munir d’un robot. Des fournisseurs comme Azialo vous en proposent de toutes sortes et selon vos moyens. Vous avez le choix entre des robots hydrauliques et des robots électriques ; 
  • Vous pouvez également faire aménager un système de nettoyage automatique par surverse : il est plus efficace, mais beaucoup plus cher ;
  • Pensez à vous munir de dispositifs automatiques et commandables à distance pour tester la qualité de l’eau du bassin ainsi que sa température. Ces appareils vous permettront aussi de désinfecter l’eau en y versant, le cas échéant, les produits chimiques requis ;
  • Vous devez par ailleurs éclairer votre piscine. Les jeux de lumière magnifient votre piscine et par-delà, votre jardin. Mais, la lumière sert également le soir venu à rendre l’endroit plus sûr. Ne vous faites donc pas prier pour faire monter des spots au niveau des marches ou du pourtour de la piscine !
  • Les autres accessoires non moins importants à prévoir sont un mobilier d’extérieuret un ou des parasol(s)

Assurez-vous de bien intégrer votre piscine à l’environnement !

Une piscine ne se construit pas uniquement pour sa fonctionnalité. Elle doit aussi être esthétique et attractive. Réfléchissez donc bien, avant de lancer les travaux, à l’insertion de votre piscine dans l’environnement. En vous rapprochant des professionnels, vous pourrez concevoir la bonne formule. Ne fermez la porte à aucune forme d’agencement si vous voulez que votre piscine s’inscrive dans un espace de vie convivial et reposant :

  • si vous possédez un grand jardin boisé, vous avez ainsi la possibilité de choisir un abord de piscine se fondant dans le paysage en usant de matériaux naturels tels que les margelles en bois ou encore les plantes vertes ;
  • dans le cas d’une piscine dans une maison conventionnelle et/ou moderne, portez votre choix sur un décor épuré.

 

Et voilà ! Vous savez désormais tout ce qu’il vous faut pour bien aménager votre jardin. Ces dix conseils sont pour vous une mine d’or. Suivez-les et vous vous construirez alors un coin paradisiaque rien que pour vous et pour les chanceux à qui vous voudrez bien en faire profiter…

PARTAGER
Nathalie
Femme au foyer et mère de 2 enfants, je passe mon temps à entretenir ma maison, et à la décorer. Retrouvez donc sur mon blog tous les conseils utiles pour avoir un beau chez-soi !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here